Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Vanessa Desiré a avoué la clef de son succès


Notez
18 Septembre 2017

Entre le talent et un bon lambi Vanessa Désiré a choisi.



Vanessa Désiré s'est fait un nom lorsqu'elle a participé au concours digicel stars en 2010, d'ailleurs c'est dans cette même édition que Roody Roodboy aussi a fait ses premiers pas. Le temps a passé et les deux artistes ont progressés. Tout le monde en profite de leurs musiques. Assez timide au début sur la scène musicale après l'expérience de digicel stars, elle a connu un scandale avec lil H ti fanm Paris a et ça a fait jaser les internautes et depuis la Désirée s'est fait une image bad Girl a la Rihanna. Avec dabe une collaboration avec Mechans-T, elle s'est même fait appeler Rihanna. Notons que la star compte  sortir son album très prochainement qui s'intitulera « Dous makòs ».

Une fois n'est pas coutume les deux artistes ont encore frappés mais cette fois dans Ayayay  ils se font accompagner par Steeve jay Bryan.
 


"Ayayay " on pourrait danser sur ce tube à n'en plus finir, mais la # 1 female, comme elle s’est auto nommé a su retenir notre attention avec ces deux fameux bars " siw vle menen Like me/ fow k gen bon lanbi  " à croire que Vanessa utilise ses atouts sexuels pour s'imposer dans la musique Haïtienne. Dans ce contexte, est ce que l'artiste essaie de dire que le talent ne suffit pas ou encore dans le milieu qu'elle évolue,  c'est un milieu machiste sexiste et que les femmes doivent descendre leurs petites culottes pour parapher un contrat. Il s’avère que tout le monde n’est pas Vanessa et que tout le monde n'a pas sa qualité de lambi. Est ce que les jeunes filles qui rêvent de devenir star même si elles ont du talent doivent se faire un bon lambi à l'instar de notre Rihanna haïtienne 
 
On ne peut que se sentir offusquer devant de tels propos et dire aux jeunes filles la détermination, la discipline et le talent sont suffisants pour être une bonne artiste et  adulée partout dans le monde, puisque on a jamais eu besoin d'un lambi pour faire de la musique. Et si l'on achète un album à la place d’un sachet de victoria secret, c'est parce qu'on a besoin de plaire à nos tympans pas à nos pulsations sexuelles.
 
Chris Andy


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mardi 5 Décembre 2017 - 08:01 Olivier Duret : Revient à T-Vice ?


Publicité







Facebook

Publicité