Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

« Lamayòt » au Champ-de-Mars pour les trois jours gras


Notez
15 Février 2017

Dans deux semaines, les 26, 27 et 28 février, ce sera le carnaval national. Plusieurs initiatives sont prises. Anbyans et Pump it up, deux compagnies haïtiennes qui ont l’habitude de réaliser des spectacles, offriront un stand sur le parcours, au Champ-de-Mars, avec un projet de « Lamayòt. »



« Lamayòt » au Champ-de-Mars pour les trois jours gras

Anbyans, qui a trouvé l’aide de Pump it up, prépare fiévreusement et pour la première fois en Haïti le stand « Lamayòt », qui pourrait accueillir deux mille (2 000) personnes, à la rue St-Honoré pour qu’elles puissent assister, dans de bonnes conditions, au défilé carnavalesque.

 Ce sera un stand de huit pieds de haut et cent cinquante (150) mètres de long. Il sera construit par la firme AC construction à la place d’Alexandre Pétion, avec un restaurant, des toilettes, une façon d’éviter trop de déplacements, a expliqué le responsable de « Anbyans », Carl-Henri Desmornes.

Le projet est vivement encouragé par le maire de Port-au-Prince, Youri Chevry, selon le PDG du groupe Anbyans. Ce sera un stand avec le confort nécessaire pouvant accueillir les carnavaliers, et une rampe pour les personnes à mobilité réduite, a expliqué M. Desmornes.

 Il a fait remarquer que toute personne âgée, a la possibilité de s’amuser et voir les chars des groupes musicaux sans pour autant s’introduire dans la foule. Les bandes à pied, se confondant avec la foule, des deux côtés de la voie publique, ne peuvent pas offrir clairement leurs chorégraphies. En ce sens, il promet de relever une rampe, en face du stand, pour faire évoluer ces groupes.

De l’ambiance carnavalesque

Dès la soirée du vendredi 24 février, les organisateurs promettent de l’ambiance sur le stand « Lamayòt ». Un DJ sera disponible pour animer les soirées jusqu’au mardi 28 février, dans une sorte de block party, une façon de gérer les passages à vide.

Comment se fera la vente des tickets ?

Carl-Henri Desmornes explique que les tickets seront en vente bientôt, mais ce sera pour un minimum de cinq personnes pour permettre à toute une famille ou à un groupe de personnes de jouir pleinement de l’ambiance du carnaval.

Il a souligné aussi que le carnaval est un moment de détente qui, parfois, porte des gens à consommer plus d’alcool que d’habitude. C’est ainsi qu’il donne la garantie que des agents seront préposés à la sécurité en vue de calmer les esprits surchauffés et d’éviter ainsi des dérapages.

Carl-Henri s’est aussi prononcé sur les autres défilés qui sont programmés à cette même date dans la ville des Cayes. Il a fait savoir que les deux millions de port-au-princiens ne seront pas obligés de se rendre aux Cayes.



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Publicité







Facebook

Publicité