Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Internet Famous : de Krèk Koko à Atys Panch


Notez
8 Janvier 2018

Avec les smartphones et l'internet le monde s'extasie tous les jours devant toutes sortes d'idôles; il n'en faut pas plus une maladresse à outrance qu'une aptitude à faire le bègue pour devenir ce qu'on appelle aujourd'hui un Internet Famous.



En Haiti on a eu le temps de voir quelques uns apparaître, gagner en autorité, puis disparaître comme une lettre à la poste. On l'aura compris ce milieu c'est du sable mouvant. Mais outre l'evanescence du nom qu'on se fait sur internet, on peut aussi constater, chez nous en Haiti, l'évolution de l'archétype de l'internet famous. Aujourd'hui Il n'est plus l'ancienne fille de joie, racontant ses nuits et déceptions derrière une caméra; il n'est plus ce fan inconditionnel de football qui nous sort, c'est coutume dans ce milieu, un slogan défiant, sans effort, syntaxe, phonétique, sémantique en même temps mais qui nous arrache ce sourire aux milles impressions. On est plus dans l'ère de l'homosexuel qui se cherche derrière une caméra, couvrant de ridicule ses semblables pour l'heureux bénéfice de quelques likes d'hypocrites admirateurs. Et permettez moi de ne pas mentionner les pseudos Kardashians plus blonde que Ferdinand qui ont voulu prendre " woulib" sur une vague qu'elles ont regardé naître de chez l'oncle sam.

Aujourd'hui, l'Internet Famous, a evolué et c'est amplement grâce à Atys Panch, un héritier incontesté de Krèk Koko, de Siyis ou encore de Fofo, qui a su se vendre différemment sur le net. C'est à travers lui qu'on peut dire que chez nous le vlogging et l'art se sont rencontrés, permettant ainsi la rencontre du comédien, de l'acteur et de l'Internet Famous. Comme tout bon héritier il a, sans doute, conservé un peu du ridicule de ces prédécesseurs; ce qui est tout à fait compréhensible vu que l'évolution de l'artiste ne se fait jamais en parfaite synchronisation avec celle de l'art et du consommateur. 

Davidson Bien Aimé


Publicité







Facebook

Publicité