Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Gonaïves aussi aura son propre carnaval cette année !


Notez
11 Février 2017

Le conseil municipal veut à tout prix initier « Le carnaval de l’indépendance cette année ». « L’objectif est de vendre l’image de la cité positivement, en vue d’y attirer des touristes » a expliqué le maire de la vile, Neil Latortue, lors de la présentation officielle du comité organisateur, ce mercredi. Cette toute première édition se déroulera autour du thème « ’ Ann fè Gonayiv Reviv »’



Gonaïves aussi aura son propre carnaval cette année !

La première édition du carnaval de l’indépendance se réalisera une semaine avant le carnaval national, a-t-on appris. Les préparatifs vont bon train. La mairie des Gonaïves a présenté officiellement les membres faisant partie du comité organisateur. Ledit comité est constitué d’entrepreneurs de la place. Dont Carline Joseph présidente; Réginald Jean Baptiste, vice-président; Jacques Roubens Bordenave, secrétaire; Henriquez Auguste, secrétaire adjoint; Ernst Jeudy, relations publiques; Luxène Pierre Charles, responsable de logistique; Claude Jacky St-louis, trésorier; Berlande Belins Kersaint, coordonnateur; Commissaire Bien Aimé, responsable de la sécurité et les maires qui font office de président d’honneur.

Les festivités carnavalesques de trois jours débuteront le vendredi 17 février et prendront fin le 19 février. Des chars allégoriques, des bandes à pied, des formations musicales locales et des ténors du carnaval national, entre autres, sont prévus dans le parcours le samedi 18 et le dimanche 19 février. Plusieurs stands seront bel et bien érigés au niveau du centre-ville. Pour les gens qui veulent construire des stands, décidément, les autorités municipales donnent « carte blanche ». « L’accès est complètement gratuit » a renchéri Neil Latortue. Toute la ville doit s’impliquer, pour la réussite de cet évènement culturel. La réalisation du carnaval de l’indépendance aux Gonaïves est un prétexte pour la mairie de promouvoir cette terre d’histoire. La cité de l’indépendance doit renaître de ses cendres ! Le premier citoyen de la commune est clair là-dessus. « Cette activité ne sera pas possible sans l’implication de tous les fils et toutes les filles authentiques de la fière cité, notamment ceux et celles vivant à l’extérieur. « À partir de cette grande première, on va maintenir cette tradition », a promis l’administrateur communal. La cité de l’indépendance dispose de sites historiques et culturels pouvant attirer des étrangers. Les Gonaïviens doivent bien profiter de ce grand évènement, pour mettre en évidence la « terre salée ».

En dépit des avancées énormes et des dépenses, si l’on répète le maire Neil Latortue, le comité organisateur ne dispose, ou, pas encore, d’aucun budget. Les sponsors décident eux-mêmes de faire les dépenses, a laissé croire M. Latortue, tout en sollicitant d’autres sponsors. Par ailleurs, le maire informe qu’il n’a pas encore reçu une gourde de l’administration centrale.

Entre-temps, depuis trois semaines, les activités pré carnavalesques ont débuté dans la ville. Chaque dimanche, des Disc Jockey (DJ) et la formation musicale « Frajil Mizik » créent l’animation. Ce qui a suscité le déplacement de plusieurs centaines de gens, a-t-on constaté. La population Gonaïvienne salue cette initiative prise par la mairie qui vise à valoriser la 4e ville du pays.

Dieulivens Jules
Le National



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 07:13 Biographie de Manno Charlemagne

Mercredi 29 Novembre 2017 - 11:50 Dj lovymix à la conquête du monde


Publicité







Facebook

Publicité