Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Do You know Johnny? : Quand nos oreilles s’africanisent


Notez
10 Janvier 2016

Décidément avec la musique on ne sait jamais quel drapeau on va flotter, en Haïti la musique de la nation étoilée a toujours eu voix au chapitre, la génération des années 80 se sont très attachés aux français, la génération 90 vacilla entre la musique américaine, française ou antillaise i.e. Jamaïcaine, guadeloupéenne ou autre; aujourd’hui ou du moins depuis quelques temps nous sommes de retour en Afrique.



Do You know Johnny? : Quand nos oreilles s’africanisent
Akayida, Alingo, Antenna  ces tubes ont en commun qu’ils sont des hits africains et qu’ils sont sur toutes les lèvres, ces chansons très rythmés au tempo débordant dans lesquels l’anglais côtoie souvent une langue africaine ouvrent depuis quelques temps toutes les soirées récréatives et inutile de dire qu’ils ferment aussi bon nombre de ces soirées. Essayer de comprendre le pourquoi de ce phénomène reviendrait à  expliquer la disparition des autres style de musique au détriment de l’afro, ce qui, on le sait, ne s’assoit pas vraiment sur une logique propre, notre société accepte et rejette a une vitesse qui ne nous laisse pas vraiment le temps de déduire grand-chose. 

Toutefois cela aurait quelques chose à voir avec les disc-jockeys qui à la recherche de musique aux bpms qui affolent dirigent tous les regards ver cette musique, d’ailleurs l’un des plus grands Dj de cette génération a même eu un Mixtape titré «  Afwo Lokal », même si le mixtape en question trahit grandement l’idée de son intitule; bref. Tout le monde, les radios, les stations de télé, hormis Canal 11 qui s’était toujours attaché à l’alma mater, les mordus d’Afrique plus peuvent en témoigner, passent en boucle des chansons africaines, de Personally, à Waytchoutchoutcha en passant par Mr May D et Guru, jeunes ou adultes nous ne manquons pas de vibrations et nos filles ont de quoi bouger leur reins tout en pensant au vieux continent. Ce qui est une bonne nouvelle pour nous quand on sait que l’Afrique notre chez nous est depuis des lustres traités en parents pauvre leur musique ne nous a très peu intéressé d’où notre faible attachement à la musique vodou qui nous viennent de ces terres aujourd’hui ravagés par le sida et les guerres civiles.
 
Levly Byenneme
levlybyenneme@taptapmag.com


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 07:13 Biographie de Manno Charlemagne

Mercredi 29 Novembre 2017 - 11:50 Dj lovymix à la conquête du monde


Publicité







Facebook

Publicité