Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Dj Steezy a payé, la sanction est levée


Notez
21 Janvier 2018

Pour avoir prononcé des mots grossiers sur le parcours, Dj Steezy devait payer une amande de 50 mille gourdes à la mairie de Port-au-Prince. Et le Dj a fait ce qu'il fallait pour que tout puisse rentrer dans l'ordre.



Dans son contrat avec les Djs, la mairie avait interdit au Dj de diffuser des chansons étrangères et aux animateurs de lancer des mots grossiers sur le parcours. Dimanche dernier, L’animateur de Steezy avait malheureusement lancé quelques mots dérangeants en présence du maire Ralph Youri Chevry. "se kondisyon ki bat kòk." La mairie avait donc sorti une note pour dire que Steezy devrait payer 50 000 gourdes, le Dj a réagi dans les pages de Ticket Magazine pour dire qu’il ne paiera pas et que personne ne peut considérer ce que l’animateur a dit comme un mot déplacé, il serait prêt à payer si quelqu’un lui dit comment on dit homosexuel en créole autrement que Ma**.

Mais Steezy est apparemment plus intelligent qu'on le croit car le samedi 20 Janvier dans l’après-midi, une nouvelle note de la mairie a stipulé que ce dernier a accepté de payer et qu’il fera partie des 11 Djs sur le parcours pré-carnavalesque de Port-au-Prince. Dj Steezy a déclaré sur les réseaux sociaux quelques temps après " La loi est une pour tous. Tout bon général endosse les erreurs de ses soldats et en subit pleinement les conséquences. Demain la même équipe : « Dj Steezy aide Laza & Reflex »sera sur le parcours #Dreamteam."

Cela devrait servir comme exemple aux autres Djs sur le parcours, et peut-être aux groupes musicaux pour les 3 jours gras.




Publicité







Facebook

Publicité