Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Wyclef Jean fait vibrer Montréal


Notez
22 Juillet 2015

Wyclef Jean a carrément paralysé la Place des Festivals hier soir à l’occasion de son concert gratuit, attirant une foule impressionnante qui en a eu plein les yeux et les oreilles.



Wyclef Jean fait vibrer Montréal

Une heure avant le début du spectacle, prévu pour 21 heures, une impressionnante foule se massait déjà devant la scène Vidéotron, sur la Place des Festivals. En peu de temps, la rue Jeanne-Mance est devenue impossible à naviguer, complètement envahie par les fans de Wyclef Jean.

Quand il est apparu sur scène, ce sont des cris stridents et un tonnerre d’applaudissements qui l’ont accueilli. Dès les premières notes de Ready or Not, ses fans n’ont fait qu’un, sautant dans les airs et suivant le rythme avec les bras tout en scandant son nom.

La communauté haïtienne a répondu à l’appel de leur ambassadeur en très grand nombre, comme en témoignait la marre de drapeaux qui voguait au-dessus de la foule.


Beaucoup de hits

Tout au long de la soirée, l’énergie n’a cessé de monter de cran en cran au fur et à mesure que les hits s’enchaînaient. On a eu droit à un bon survol de la carrière de Wyclef Jean, autant en solo qu’auprès des Fugees.

De No Woman, No Cry à Killing Me Softly en passant par Gone Till November, les fans se sont donnés à cœur joie, chantant en chœur avec leur idole.

Nikki Yanofsky impressionne

Tôt en soirée, Wyclef Jean a été joint sur scène par la jeune Montréalaise Nikki Yanofsky. Présentée comme étant la «prochaine grande chanteuse», elle a été à la hauteur de cette introduction en offrant une reprise du tube classique d’Etta James, I’d Rather Go Blind qui a tout simplement soufflé la foule.

Comme on sait que Wyclef Jean produira son prochain album, on ne peut que lui prédire beaucoup de succès dans un avenir rapproché.


Source:Journal de Montréal


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Publicité







Facebook

Publicité