Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

WhatsApp pourrait se lancer dans les appels vidéo


Notez
31 Décembre 2015

Cette année déjà, l'application populaire de messagerie instantanée avait ajouté la fonction "appel".



Skype et FaceTime doivent-ils craindre un nouveau concurrent ? Dans la course aux messageries instantanées, la très populaire WhatsApp  avait déjà fait un pas de plus vers ses concurrents, cette année, en ajoutant la fonction "appel". Il semblerait, selon le blog allemand Macerkopf  qui publie des captures d'écran, que WhatsApp devrait bientôt proposer la vidéo dans les chat.
 

Une fonctionnalité qui devrait être intégrée dans une nouvelle mise à jour de l'application. Il sera possible d'opter pour une vue prise depuis le capteur frontal ou dorsal de l'appareil. Il serait également possible de déplacer la vignette, dans laquelle celui qui appelle apparaît, partout dans la fenêtre. La mise à jour proposera également un nouveau design qui inaugurera un système d'onglets permettant de passer d'un chat à un autre.

Un milliard d'utilisateurs

Facebook, le nouveau propriétaire de l'application propose ainsi les mêmes possibilités que sur son Messenger. WhatsApp devrait ainsi pouvoir concurrencer Skype et le FaceTime d'Apple. Lorsque Marc Zuckerberg a racheté la messagerie Internet, en 2014, l'application comptait 450.000 utilisateurs. Aujourd'hui, elle frôle le milliard. A titre de comparaison, sur son Messenger, Facebook  revendique 700 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

La messagerie instantanée reste un marché qui attire les géants du Web. Google, qui avait fait chou blanc avec Hangouts et Google Messenger, repart à l'assaut dans ce domaine. Selon le Wall Street Journal, le groupe serait en train d'élaborer une nouvelle application.  Google espère se distinguer de ses concurrents grâce à sa maîtrise de l'intelligence artificielle, en intégrant des "chatsbots", des logiciels qui répondent aux questions que posent les utilisateurs directement dans la messagerie. Reste à savoir comment se l'approprieront les utilisateurs. 



Publicité







Facebook

Publicité