Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Voici comment en finir avec l’éjaculation précoce !


Notez
21 Juillet 2017

L’éjaculation précoce est un problème qui touche environ 30 % d’hommes en France. Souvent source de frustration pour les deux partenaires, ce trouble sexuel affecte énormément leur vie sexuelle et représente l’une des principales causes de consultation masculine dans le domaine de la sexologie. Quelles sont donc les causes de ce problème et comment y venir à bout.



L’éjaculation précoce est un trouble sexuel assez fréquent. On peut parler d’éjaculation précoce quand l’homme n’arrive pas à se contrôler au moment de l’éjaculation et qu’elle survient très rapidement pendant l’acte, soit après quelques secondes ou après 3 minutes au maximum. Rappelons que la durée moyenne d’un rapport, de la pénétration à l’éjaculation a été fixée à 7,3 minutes, selon différentes études scientifiques.

Les causes de l’éjaculation précoce :

0:00
/ 0:04


La plupart des hommes peuvent connaitre ce problème dans certaines circonstances, notamment dans le cas où ils ont eu des rapports sexuels très espacés. Ainsi, lors du rapport, l’excitation ainsi que la tension sexuelle montent rapidement, ce qui conduit à une éjaculation précoce.
D’autres facteurs peuvent également causer l’éjaculation prématurée.

Facteurs physiques : l’inflammation de l’urètre et un  prépuce trop court
Facteurs psychologiques : le stress, l’angoisse, la peur de décevoir, la fatigue, des rapports sexuels peu fréquents ou encore des problèmes sentimentaux et relationnels avec le partenaire.
Bien que l’éjaculation précoce ne soit pas considérée comme une maladie en tant que tel, elle présente un véritable handicap pour beaucoup d’hommes, surtout qu’ils ne peuvent pas en parler ouvertement. Dans un couple, ce trouble sexuel cause frustration et blocage et peut même mener à la rupture.  Pourtant, il existe différents moyens pour y remédier.


Comment remédier à ce problème ?
Des préservatifs retardant l’éjaculation : 
Il existe des préservatifs spécialement conçus pour retarder l’éjaculation. Ces derniers sont efficaces pour les personnes qui peuvent durer jusqu’à 3 minutes et qui ont donc un certain contrôle. 

Ces préservatifs contiennent des produits anesthésiants qui réduisent les sensations et empêchent ainsi l’éjaculation prématurée. Mais il faut noter que pour les hommes qui ne tiennent que le temps de quelques mouvements, ces produits ne seront pas efficaces.


L’entrainement :
Pour apprendre à se contrôler, il est important de s’entraîner ! Généralement, les hommes découragés et déçus par leurs prouesses sexuelles décident de s’abstenir parce qu’ils ont peur du regard de leur partenaire et ne veulent pas être jugés. Et sachant que l’espacement des rapports sexuels peut lui aussi favoriser l’éjaculation précoce, ces hommes entrent donc dans un cercle vicieux.

Bien que ce sujet reste tabou et gênant, il est important de continuer à avoir des rapports sexuels, parce que ceci va les aider à mieux se contrôler. Ils peuvent également se masturber, car la masturbation ne cause pas l’éjaculation précoce.

La masturbation aide non seulement à apprendre à connaitre son corps, mais aussi  d’avoir un meilleur contrôle de soi et ainsi à mieux se maitriser pendant l’acte. L’idéal est de jouer avec l’excitation, en arrêtant de se toucher quand vous ressentez que celle-ci monte et de reprendre une fois que ça se calme.

La technique squeeze :
Cette méthode s’avère très efficace pour retarder l’éjaculation. En effet, quand les hommes ressentent que le moment fatidique approche, ils n’ont qu’à exercer une pression sur la partie inférieure du gland pendant quelques secondes. La technique squeeze va ainsi permettre de calmer la tension sexuelle, contrôler l’excitation et ainsi prévenir l’éjaculation prématurée.

La distraction :
Voilà une technique très approuvée et qui consiste à penser à autre chose que le sexe, afin de se contrôler. Attention, il n’est toutefois pas recommandé de trop s’éloigner mentalement, parce que cela risque de faire beaucoup chuter l’excitation et donc de perdre l’érection. 

L’idéal serait de s’évader le temps de quelques secondes, en réfléchissant à des choses basiques ou aux tâches à faire. Rien de perturbant ! L’important c’est d’avoir l’esprit ailleurs pendant un petit moment.

Déstresser et se relaxer :
Ayant peur d’éjaculer rapidement, les hommes souffrant de ce problème sont généralement très stressés pendant l’acte. Erreur ! Ceci ne fait qu’augmenter les risques de l’éjaculation prématurée.

Il est ainsi important de déstresser, de se relaxer et de se vider l’esprit. Moins ils y pensent, plus longtemps ils tiendront. Après tout, le rapport sexuel ce n’est pas un examen passé, mais un moment de partage entre les deux amants.

L’attitude du partenaire est aussi très importante, car si la femme montre son mécontentement, cela n’aidera certainement pas l’homme. Par contre, si elle le rassure, ce dernier sera plus détendu et plus confiant !


Publicité







Facebook

Publicité