Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Vers la redynamisation du secteur culturel au niveau local


Notez
6 Août 2015

À l’initiative de la ministre de la Culture, Joan Dithny Raton, une journée de travail et de réflexion a été organisée le mercredi 4 août 2015 à Pétion-Ville. Cette activité entre dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la Culture et le ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales pour la redynamisation du secteur culturel au niveau local.



Vers la redynamisation du secteur culturel au niveau local

Une journée de travail et de réflexion organisée sur le thème : « Vers la redynamisation du secteur culturel au niveau local s’est déroulée en présence, notamment du représentant du Premier ministre, Evans Paul, Marc-Ferl Morquette, du représentant du ministre de l’Intérieur, Jean Molière, des anciens ministres de la Culture, dont Magalie Comeau Denis ». Elle s’était déroulée également en présence des ambassadeurs et des représentants des organismes internationaux, de quelques membres de l’Académie créole, des directeurs généraux des entités du ministère de la Culture, des membres de la société civile et de la presse. Cet atelier de réflexion a permis de dégager des perspectives nouvelles pour une politique culturelle prometteuse.

Dans son allocution de circonstance, Joan Ditny Raton  en a profité pour mettre sur les feux de la rampe les différentes initiatives entreprises par son ministère qui veut promouvoir la culture dans le pays. Elle a souligné à l’encre forte la signification de ce partenariat avec le ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. « En ce sens, les ministères de la Culture et de l’Intérieur et des Collectivités territoriales conviennent de conjuguer leurs efforts en vue de promouvoir le développement culturel dans les territoires municipaux, en mettant en œuvre la constitution d’un réseau d’agents de développement culturel. Je voudrais remercier les maires pour avoir rehaussé par leur présence cet atelier de débats qui marque le début du processus de réflexion et de valorisation des biens culturels dans les principales villes du pays et leur soutien à la création artistique. » En renouvelant ses vœux de succès pour la réussite de ce forum de discussion, la Ministre a rappelé  que « l’objectif de ces débats, « c’est de promouvoir la culture comme facteur d’intégration et de développement local ».

Prenant la parole en cette occasion, le docteur Jean Molière, représentant du ministre de l’Intérieur, Ariel Henry, félicite cette initiative. Il espère que, cet atelier, duquel doivent sortir des conclusions en guise de vœux, permettra d’obtenir des solutions durables. « Cet atelier, d’une importance considérable, prouve d’abord que les relations interinstitutionnelles entrent dans une nouvelle phase. À cet effet, il est encourageant que les ministères éprouvent de plus en plus le besoin impérieux de se mettre ensemble pour poser les vrais problèmes de la culture dans les municipalités. C’est un facteur du développement local très important et qui peut être le point de départ d’une révolution pour réhabiliter le patrimoine culturel haïtien. »

Marc Ferl Morquette, représentant du premier ministre Evans Paul,  a retracé brièvement durant son intervention le parcours artistique du Premier ministre qui a été tour à tour comédien, homme de théâtre, producteur, et acteur ayant contribué dans les années 80 aux côtés d’autres personnalités artistiques à l’épanouissement de la culture haïtienne dans ses balbutiements d’affirmation de soi à cette époque. Il faut promouvoir la culture comme facteur d’intégration et de développement local, échanger sur les perspectives d’évolution du secteur de la culture comme vecteur de cohésion sociale et de développement économique. »

Durant  cet atelier d’échanges et de discussions, les différents directeurs des entités du ministère de la  Culture ont dégagé les projets et les perspectives de leur administration respective.  Les interventions ont démontré les différentes initiatives visant à réhabiliter les sites historiques, à travailler pour la reconnaissance des droits d’auteurs et à faire circuler le livre dans tous les recoins de notre pays entre autres.  Les participants ont débattu sur plusieurs thématiques importantes à savoir tout d’abord, l’importance d’un agent dans le développement culturel des municipalités. Identifier ensuite, les activités culturelles réalisées ou susceptibles d’être réalisées qui pouvaient devenir des évènements marquant la culture haïtienne dans votre ville ou dans votre région. Lister finalement, les particularités culturelles dans votre ville ou dans votre région. Des questions les une plus pertinentes que les autres qui ont alimenté des débats fructueux. Pour l’écrivain-acteur Guy Régis Junior «  le fait que le ministère de la Culture lance une telle initiative c’est déjà un bon signe que l’État accorde une certaine  importance à la culture.

Au cours de cette journée de travail, plusieurs personnalités et institutions ont été honorées pour récompenser leur créativité et pour avoir contribué au développement de l’art en Haïti. Parmi les récipiendaires, il faut citer Viviane Gauthier Ginette Beaubrum (Mélanie), Yves Delva Antonia morélus, la Cosafh, la fondation Aquin Solidarité, École de musique Essaix Baptiste, l’Association professionnelle des artisans de taptap, etc

Par Schultz Laurent Junior



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:34 Adieu Black EZ !


Publicité







Facebook

Publicité