Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Steeve keed : l'enfant prodigue du Rap haitien


Notez
20 Avril 2017



Né le 26 Fevrier 1987, Il est apparu au-devant de la scène Musicale avec le groupe Rap N Family, mais seulement les curieux savent que Steeve Keed était déjà membre du groupe lil Funky boys à l’âge de 5 ans. Ce qui lui a valu le titre du plus jeune artiste à avoir intégré le Rap Haïtien. « Tout a commencé en 1992, j'étais membre du groupe Lil Funky boys une petite version du groupe Funky boys qui abritait des rappeurs comme Zyeu Tchak, Papèchay, que je considère comme mes mentors, et qui étaient à mes côtés dans Rap N Family. Un groupe qui a été formé à partir de Funky boys et de Lil Funky boys.» Même si Steve keed de son vrai nom Stevens Jean Baptiste est l'un des rappeurs de sa generation à ne jamais laisser tomber le rap, il n'a pas fait que du rap. Communicateur, présentateur, animateur et responsable de logistique pour la fondation MWEM Stevens a été au collège EUDEC et au Nouveau College Bird. Après une année à l'IHECE, Steve keed a etudié la communication au Dunbar Community School en Floride. 

Troisième d'une famille de quatre enfants Steve n'est pas le seul rappeur de la famille son frere "Bad keed", de qui il tient son nom de rappeur, a été lui aussi membre de Lil funky boys.
Le rap est donc un mouvement qu'il connait bien. " Le rap c'est quelque chose qui m'habite, je ne m'efforce pas de rapper. On pense souvent que le rap c'est quelquechose de compliqué. Je ne pense pas que c'est le cas il vous suffit d'avoir du talent pour pouvoir réussir dans le secteur. " Durant toute sa carrière Steve keed a bien prouvé qu'il avait ce talent tant nécessaire pour percer. Les projets sur lesquels il a participé depuis Rap in Family en passant par AsRap, Live Jam et autres, sont inombrables. Avec les groupes de la DelmaFiA Steve keed a monté plusieurs collaborations notamment le hit " Si m te kapab" avec le goupe RockFam Lame a. Depuis tantôt deux ou trois ans Steve Keed se la joue solo, son Morceau, "Konnen w pa Konnen" avait ouvert la voie à d'autres compositions personnelles telles que "Anmwe" et "Sa w wè a se sa". Son quatrième morceau en solo si on compte "Si m di w" qui est le premier tube solo de l'enfant prodigue du rap Haïtien. Très Focus sur sa carrière Steve Keed ne se perd pas dans un discours qui laisserait entendre que la vie d'artiste n'a que des hauts et des bas pour lui l'unique vrai barème c'est l'expérience " Je ne dirai pas que j'ai connu des mauvais moments pendant ma carrière, je ne dirai pas non plus que tout a été excellent. J'essaie toujours de voir le bon côté de chaque expérience et comme ça je prends la vie avec tout ce qu'il m'apporte et j'apprends beaucoup plus de jour en jour."  À 30 ans Steve Keed sait qu'il a tout le temps devant lui pour confirmer sa place en tant qu'enfant prodigue du Rap; ses fans peuvent continuer à voir en lui le même Steve talentueux qui leur ont fait danser "Klibadaw" et attendre de lui le rap de qualité qu'il a toujours su leur offrir. Car comme il le dit lui même dans "Sa w wè a se sa" " pitit game nan gen pou l tounen sou twón li ". Il n'est que d'attendre.
 
Davidson Bien Aimé


Publicité







Facebook

Publicité