Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Se Zanmi'm li ye ! L’amitié homme-femme, faut-il y croire?


Notez
28 Octobre 2016

La question se pose, la réponse officielle se fait attendre! Si chacun a son opinion en la matière, elle ne fait généralement pas l’unanimité et soulève même des débats.



Se Zanmi'm li ye ! L’amitié homme-femme, faut-il y croire?
N’avons-nous pas déjà entendu dire que l’amitié homme-femme ressemble étrangement à la relation amoureuse... mis à part le sexe? Que faut-il réellement penser des relations amicales entre les hommes et les femmes? Pourquoi certaines de ces amitiés se maintiennent et que d’autres s’effondrent ou se terminent au lit?
L’amitié repose sur les fondements essentiels que sont la confiance, le respect, la communication et l’authenticité. Il va donc de soi que ces mêmes critères s’imposent dans une relation d’amitié mixte.

Aux antipodes
Chantal, une femme en couple depuis 8 ans nous parle de son amitié avec Jérôme : «J’ai connu Jean-Charles, mon chum, avant de rencontrer Jérôme. Nous avons toujours eu une relation d’ouverture à l’autre et la jalousie ne faisant pas partie de notre relation, toujours été ouverts à ce que se développent d’autres amitiés que celles que nous avions déjà lors de notre rencontre. Il faut dire que JC a 56 ans et que j’en ai 49, nous sommes assez matures je crois! J’ai rencontré Jérôme lors d’un cours d’informatique il y a deux ans. Nous deux, ç’a vraiment cliqué! Il m’a aidé lors de mon cours, nous sommes allés boire un café – ma façon de le remercier – et nous avons jasé de nos vies respectives. Il est en couple depuis trois ans, sa blonde attend leur premier enfant, il est surexcité! Elle était craintive au départ, naturellement. Mais nous avons tout fait pour éviter que nos conjoints se posent des questions à notre sujet. Nous avons rapidement organisé une rencontre de couples – un bon souper au restaurant et de bonnes discussions franches. Cela a suffi, la confiance s’est bâtie à partir de là. Jérôme a traversé des périodes difficiles avec sa blonde et il venait prendre le pouls auprès de moi. Je le conseillais, le réconfortais et lui disais ses quatre vérités! J’apprécie énormément avoir son regard d’homme sur des situations, il m’aide à rester «groundée»!

Alors que Nadine, elle, tient un discours complètement différent: «Je m’interdis d’avoir des amitiés avec un homme, car je sais très bien que je ne pourrais pas supporter que Marc ait des amies de fille. Marc est mon chum, je l’aime et nous nous confions tout. Je trouve que ce n’est pas sain pour un couple d’avoir d’autres personnes a qui il se confie en dehors de la relation. C’est dangereux selon moi. Ça ouvre des portes parce que forcément, il arrivera un jour où la séduction entre les deux les fera craquer. Ils se retrouveront alors au lit.»
Des dangers réels?
Naturellement il faut envisager le fait que chaque situation comporte ses exceptions et particularités. Donc les généralisations s’avèrent risquées la plupart du temps. D’après Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste français, également auteur : «ce n’est pas la tromperie qui est la plus redoutée dans ces amitiés, mais le danger d’une trop grande intimité. On sait à quel point la conjugalité peut agréger les mauvaises parties de soi, combien il est compliqué au quotidien de maintenir un fort degré de complicité. C’est un peu comme si l’ami profitait de nos meilleurs côtés: l’humour, la légèreté, sans souffrir des désagréments.»
Pour qu’une amitié en demeure une, il est essentiel que les deux complices établissent des frontières claires ne devant pas être dépassées. Les problématiques surviennent habituellement lorsque ces frontières se déplacent et qu’un flou s’immisce entre les deux. Ceux et celles qui parviennent à nourrir une amitié sans ambiguïtés font en sorte qu’aucun désir sexuel ne puisse prendre naissance – ou plutôt, ne s’actualise jamais. Une psychanalyste française, Sophie Cadalen, explique que le désir sexuel naît de la différence alors que l’amitié se nourrit de similitudes, «la complicité amicale ne laisse pas assez de place à l’altérité pour que le désir survienne» tiré d’un texte de Bernadette Costa-Prades L’amitié entre homme et femme est-elle possible?, janvier 2011.
Certaines études (notamment celle publiée dans Journal of Social and Personal Relationships, 2012) mettent en lumière le fait que les hommes et les femmes ne possèdent pas la même version de ce qu’est l’amitié mixte et qu’à ce chapitre, les hommes se sentiraient plus facilement attirés que les femmes. Donc, pour ces raisons il serait plutôt difficile pour un homme et une femme d’être seulement des amis... qu’en pensez-vous ?


Publicité







Facebook

Publicité