Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Raoul Peck tourne Le jeune Karl Marx


Notez
20 Novembre 2015

Plongée au coeur du XIXème siècle pour August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps et Olivier Gourmet. Une production pilotée par Agat Films et Velvet Film



Raoul Peck tourne Le jeune Karl Marx
Dernier jour demain pour la partie belge du tournage du 5ème long métrage de fiction cinématographique du realisateur haitien Raoul Peck : Le jeune Karl Marx. Habitué des grands festivals, le cinéaste a déjà été sélectionné en compétition à Cannes (L'homme sur les quais en 1993), à Berlin (Quelques jours en avril en 2005) et à Locarno (Haitian Corner en 1988). Il a également signé entre autres Meurtre à Pacot [+] (dévoilé à Toronto en 2014 et passé cette année par le Panorama de la Berlinale), le film TV Moloch Tropical [+] (Berlinale Special en 2010), Lumumba (Quinzaine des réalisateurs 2000) ou encore le documentaire Assistance mortelle [+] (Berlinale Special 2013). Au casting de son nouvel opus figurent les Allemands August Diehl (apprécié dans Les faussaires [+] et Layla [+], et que l'on verra l'an prochain dans Diamant noir) et Stefan Konarske (remarqué dansSame Same But Different [+] et récemment dans la fiction TV française Démons), la Luxembourgeoise Vicky Krieps (Hanna [+]Un homme très recherché [+]), le BelgeOlivier Gourmet (prix d'interprétation à Cannes en 2002 pour Le fils [+], nominé au César 2012 de meilleur acteur pour L'exercice de l'Etat [+]), Hannah Steele et Alexander Scheer.
 

Ecrit par le réalisateur et Pascal Bonitzer, le scénario a pour cadre l'Europe en 1844-1848. 
En Allemagne, une opposition intellectuelle en pleine ébullition est fortement réprimée. En France, les ouvriers du Faubourg Saint-Antoine se sont mis en marche. En Angleterre aussi, le peuple est dans la rue, la révolution là-bas est industrielle. À 26 ans, Karl Marx (Diehl) entraine sa femme Jenny (Krieps) sur les routes de l’exil. Il parvient à Paris où il rencontre Friedrich Engels (Konarske), fils d’un grand industriel, qui a étudié les conditions de travail du prolétariat anglais. Ces deux fils de bonne famille, brillants, insolents et drôles, vont parvenir à fédérer un mouvement révolutionnaire et forger les outils théoriques propres à émanciper, par delà les frontières de l’Europe, les peuples opprimés du monde entier.

Produit par Nicolas Blanc et Robert Guédiguian pour Agat Films, et par Peck et Rémi Grellety pour Velvet FilmLe jeune Karl Marx est coproduit par les Allemands de Rohfilm(Benny Drechsel),
 les Belges d'Artémis Productions (Patrick Quinet), France 3 Cinémaet Jouror. Egalement préacheté par Canal+ et la SWR, le long métrage bénéficie aussi du soutien de l'avance sur recettes du 
CNC  et des Sofica Indéfilms, A Plus Images et Sofitvciné. Démarrées le 7 septembre en Belgique, les neuf semaines de tournage 
se poursuivront en Allemagne jusqu'au 7 novembre avec Kolja Brandt
 à la direction de la photographie, Benoit Barouh
 aux décors et Paule Mangenot
 pour les costumes. La distribution France sera assurée par Diaphana et les ventes internationales seront pilotées par 
Films Distribution.



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mardi 15 Novembre 2016 - 15:23 Jackie Chan a enfin son Oscar


Publicité







Facebook

Publicité