Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Le MTIC lance le projet « Taxi touristique »


Notez
14 Août 2015

Un nouveau produit touristique voit le jour. Le ministère du Tourisme et des Industries créatives (MTIC) a lancé, le jeudi 13 août, un projet pilote visant à accompagner des chauffeurs de taxis touristiques regroupés en association. Rendre un service de taxi fiable et sécuritaire basé à Pétion-ville et au Centre-ville, tel est le but poursuivi par cette initiative.



Le MTIC lance le projet « Taxi touristique »

Ce projet, selon les responsables du MTIC, vient du constat suivant : les touristes étrangers ayant visité le pays se sont souvent plaints de la disponibilité d’un service de transport leur permettant de visiter d’autres endroits du pays durant leur séjour dans un hôtel ou de pouvoir se rendre à l’aéroport quand ils regagnent leur pays d’origine. C’est pourquoi l’ensemble des associations de transporteurs d’Haïti ont été contactées en vue de pallier ce manque. Deux d’entre elles ont été retenues : l’Association des chauffeurs indépendants pour le développement du Tourisme et l’Association des chauffeurs-guides d’Haïti. Un choix qui s’explique, selon les responsables, au fait que celles-ci ont fait montre de rigueur, de passion et de dépenses d’énergie par rapport aux exigences de la tâche à accomplir.

 

Les représentants de ces associations ont accueilli favorablement ce projet. Si jadis, ils assuraient le transport de passagers dans des véhicules en mauvais état, à présent, ils disent, être satisfaits qu’ils soient en possession de voitures confortables. Ce, grâce à un crédit bancaire que leur facilite l’État haïtien pour l’achat de 20 véhicules qui devront transporter, chacun, trois passagers au maximum. Ces taxis touristiques seront basés dans quatre hôtels de Pétion-Ville et deux autres du Centre-ville.

 

Bien qu’ils se disent être satisfaits, les représentants de ces associations expriment, néanmoins certaines appréhensions. Ils ont des redevances envers les banques qui leur ont prêté de l’argent pour l’achat des nouveaux véhicules. Aussi, demandent-ils à l’État haïtien plus d’accompagnement afin de pouvoir rembourser les prêts contractés auprès de leurs créanciers. En cela, ils attendent des autorités gouvernementales que des dispositions soient prises pour faciliter la venue de plus de touristes dans le pays.

 

La question de la formation a aussi été évoquée comme autres besoins exprimés par les transporteurs. Laquelle formation leur permettrait, notamment de mieux communiquer avec les touristes. Toutefois, ils estiment avoir reçu, durant leurs longues années d’expériences, de nombreuses formations venant tant des spécialistes haïtiens que des étrangers.

 

Le projet « Taxi touristique » fait suite à un ensemble d’initiatives prises par le ministère du Tourisme et des Industries créatives (MTIC) pour développer le secteur.  Citons, à titre d’illustration : la réhabilitation de nombreux sites touristiques, une campagne promotionnelle des produits haïtiens à l’échelle internationale et la mise sur pied de la police touristique, une unité spécialisée de la PNH appelée à sécuriser et à orienter les activités touristiques. Toutefois, plus d’un questionnent la gestion du ministère du Tourisme des fonds engagés  pour la réalisation de  projets d’envergure et pour lesquels les résultats concrets se font attendre.

 

Jean Michel Cadet



Publicité







Facebook

Publicité