Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Le Decameron : premier tout-inclus de classe internationale en Haïti


Notez
17 Novembre 2015



Le Decameron : premier tout-inclus de classe internationale en Haïti

«Il y a désormais une nouvelle destination touristique dans les Caraïbes et elle bénéficie d’un cachet d’authenticité particulière : la touche haïtienne», lançait Stéphanie Balmir Villedrouin, ministre du Tourisme d’Haïti.

La ministre faisait allusion au Royal Decameron Indigo Beach Resort & Spa, qui accueillera ses premiers vacanciers à la mi-décembre. Elle était de passage à Montréal, la semaine dernière, en compagnie de Sam Ghorayeb, l’ancien président de Nolitours, qui agit maintenant comme acheteur pour Transat France.

«Nous sommes venus rencontrer Jean-Marc Eustache, président de Transat, pour réactualiser les accords avec ce groupe, car il y aura beaucoup de neuf en Haïti au cours des prochaines années», indiquait-elle.

Pour sa part Sam Ghorayeb révélait que Transat a actuellement enregistré 650 réservations de forfaits pour des départs de Montréal en janvier et février et 3500 réservations en France, pour des départs cet hiver. Il faut dire qu’une section de l’hôtel sera convertie en Club Lookea, où les vacanciers seront encadrés par une équipe d’animateurs français.

 «Une seconde piscine est actuellement en construction, pour desservir cette section», annonçait Sam Ghorayeb. «Toutes les chambres ont été rénovées et agrandies et elles sont maintenant dotées de balcons.»

Rappelons que le complexe est l’ancien Club Med, qui, ces dernières années, était exploité sous le nom de Club Indigo. Il est situé sur la côte des Arcadins, à une heure de route de l’aéroport de Port-au-Prince, en bordure d’une plage privée de 1,5 kilomètre. La chaîne Decameron, filiale du groupe colombien Terranum, a investit 11 million $ pour rénover et améliorer les installations, en partenariat avec les sœurs Nadal, propriétaires du complexe. Celui-ci comptera désormais 372 chambres avec vue mer et 48 avec vue jardin, deux piscines et trois restaurants, soit le buffet et deux restaurants de spécialités, l’un de fruits de mer et l’autre «fusion asiatique», sans oublier un espace «spa».
 

«Toutes les infrastructures de loisir ont été restaurées: le théâtre, les tennis, les terrains de sports et on y a aménagé une base nautique », poursuit Sam Ghorayeb.  Un centre de conventions d’une capacité de 600 personnes y ouvrira ses portes au cours de l’été 2016.

«Le concept sera celui d’un «tout inclus régional», ce qui signifie que l’hôtel aura un cachet d’authenticité et que nous inciterons les touristes à ne pas rester enclavés dans l’hôtel pendant tout leur séjour», expliquait la ministre. Pour cela, on leur proposera sur place une quinzaine d’excursions et de forfaits comme une soirée vaudou.

Le Royal Decameron Indigo est le premier d’une série de grands complexes tout inclus qui devraient ouvrir leurs portes en Haïti au cours des quatre prochaines années.

http://www.paxnouvelles.com/



Publicité







Facebook

Publicité