Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

La nouvelle Maison d’Haïti inaugurée a Montréal


Notez
12 Novembre 2016

Marjorie Villefranche, directrice de la Maison d’Haïti, a inauguré les nouveaux locaux de l’organisme dans Villeray-Saint-Michel tout en invitant la communauté à verser des dons à la Croix-Rouge pour aider les victimes de l’ouragan en Haïti.



Le drame qui frappe Haïti à la suite du passage de l’ouragan Matthew était à l’esprit de tous les gens qui ont pris part samedi à l’inauguration de la nouvelle Maison d’Haïti à Montréal.

«C’est un moment de réjouissance après des jours difficiles à penser à nos proches qui ont tout perdu», souffle Martine Augustin, une bénévole de la Maison d’Haïti.
La Lavalloise ne cache pas sa peine lorsqu’elle pense à sa cousine, qui habite à Cayes, une des régions les plus dévastées en Haïti.

Elle a toutefois espoir que la perle des Antilles se relève après ce désastre, qui a fait plusieurs centaines de victimes.
«J’ai quitté mon pays trois ans après le séisme de 2010. Je sais ce que c’est de voir les débris et d’attendre la reconstruction. On est un peuple courageux et j’espère qu’un jour, ils puissent eux aussi inaugurer des Maisons d’Haïti», confie Mme Augustin.

Mission accomplie

Malgré ce qui se déroule en Haïti, le cœur était tout de même à la fête dans les nouveaux locaux de l’organisme.
Depuis sa fondation en 1972, la Maison d’Haïti est devenue le point d’ancrage de la communauté haïtienne.
«C’est une journée de célébration. Ça nous pèse de penser aux victimes de l’ouragan, mais c’est important de souligner le positif», glisse Marjorie Villefranche, directrice de la Maison d’Haïti.
Les anciens bureaux étaient devenus trop petits à la suite du séisme qui a touché Haïti en 2010. De nombreux Haïtiens ont alors trouvé refuge dans la métropole et ont bénéficié des services de l’organisme.
«Nous sommes une référence dans l’accueil des immigrants. Nous offrons des cours de francisation, de l’aide aux devoirs pour les jeunes et même une halte-garderie», souligne Mme Villefranche.
Les nouveaux locaux, qui ont coûté 3,2 M$, dont 2 M$ provenant du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal, permettront de répondre davantage aux besoins de la communauté haïtienne, qui compte près de 110 000 personnes dans le Grand Montréal.

Communauté résiliente

Même si leur pays d’origine n’a pas eu de répit ces dernières années, les membres de la communauté haïtienne sont convaincus que de meilleurs jours sont à venir.
«On est connus pour ne jamais baisser les bras et c’est pour ça qu’on se permet de vivre ce moment de joie malgré tout», dit Laurie-Rose Dauphin, responsable de la halte-garderie de la Maison d’Haïti.

♦ Les portes ouvertes de la Maison d’Haïti se poursuivent jusqu’à 19 h dimanche.


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:34 Adieu Black EZ !


Publicité







Facebook

Publicité