Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

La musique a fêté Havana Guitar Night


Notez
7 Juillet 2015



La fête pour les sept ans de Havana Guitar Night a été grandiose et les mordus du rendez-vous des jeudis avaient répondu aux organisateurs le 2 juillet à l’hôtel Royal Oasis.

Le jardin de l’hôtel Royal Oasis a été pris d’assaut très tôt par de nombreux fans et musiciens venus faire la fête avec Berthony Raphaël et Harry Luc, les deux principaux animateurs de Havana Guitar Night.

Dans l’assistance on a remarqué le commentateur politique Valéry Numa, le speaker Ed Lozama, Gary Bodeau, Mick Avin, le sénateur Steven Benoit, le délégué Wadner Joseph, Sandro (Ti Micky) Martelly, la styliste et fleuriste Ketty C. Defay, la commentatrice Shelove Perin, Patrick Moussignac P.-D.G. de la radiotélévision Caraïbes, et j’en passe.

Les retardataires ont eu tort. Jusqu’à minuit trente, les spectateurs ont applaudi les différents artistes qui ont défilé sur le podium. Il était clair que Havana Guitar Nigth leur manquait.

Les Queen B., Mandela et Charline ont charmé et bien servi les spectateurs avec leurs compositions. Et comme la mission de Havana Guitar Night est de nous faire découvrir de nouveaux talents, des jeunes étaient au rendez-vous. De très jeunes chanteurs ont chanté pour le public qui n’a pas hésité à les applaudir. Ces jeunes voix sont à suivre, selon le musicien, peintre et professeur Richard Barbot.

La fête allait continuer avec les confirmés, les ténors. D’abord, Dadou Pasquet qui, après une première prestation, a exécuté des morceaux instrumentaux et chanté des titres à succès de Magnum Band.

C’est lui qui allait introduire la chanteuse guadeloupéenne Tanya Saint-Val en l’invitant à l’accompagner pour chanter « Se verite » ; point besoin de vous dire ce qui s’est passé dans les jardins de l’hôtel.

La chanteuse guadeloupéenne nous a offert des compositions de Malavoi et a terminé son heure avec de la « biguine », le rythme de son pays.

BIC, qui vient tout juste d’Europe, a débarqué pour ne pas rater cet anniversaire. Avec ses musiciens, sous les applaudissements du public, il a lancé son « chic-choc ». En professionnel, la star a mis le feu sous les arbres à l’arrivée de Rutshelle Guillaume Dauphin.

C’est cette dernière qui a clôturé cette belle soirée pour les sept années de Havana Guitar Night, sans oublier le passage éclair du rappeur Black Alex dans un jam avec elle. Bonne fête, Havana !

 

Walcam
Le National



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:46 Prezantasyn logo ofisyèl Akademi Kreyòl Ayisyen


Publicité







Facebook

Publicité