Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

LES JEUNES ET LA GUERRE CONTRE LEURS POILS


Notez
8 Octobre 2015

Qu'ils soient sur notre tête, sur notre mâchoire ou sur notre pubis, les poils jouent un rôle important dans l'hygiène corporelle. Autrefois perçus comme symbole de séduction ou de virilité, il est clair que notre vision vis à vis d'eux a chanjé car aujourd'hui, 1 jeune sur 10 pratique l'épilation intégrale (des aisselles, des jambes et même des parties génitales). Comment peut-on expliquer la popularité de cette pratique, surtout chez les jeunes? Quelles sont ses risques et quel est l'avis des sexologues et des docteurs à ce sujet?



Aujourd'hui l'épilation devient la pratique corporelle # 1 des jeunes, surtout avec cette génération attachée à la télé et à l'internet. Quelles sont les raisons qui leur poussent à s'abonner à cette tendance?
Certains jeunes disent se sentir gênés par ces petits compagnons et décident donc de s'en libérer. D'autres font ce choix pour une question de beauté car selon eux, un corps totalement rasé paraît plus pur. Mais en réalité, il est indéniable de reconnaître l'influence majeure de la pornographie. Cette célèbre industrie cinématographique qui fait l'éducation sexuelle des jeunes à la place de leurs parents. Ainsi donc, les jeunes veulent ressembler aux acteurs et actrices des films x.
Concernant ces derniers, selon la revue Equillibre dans un numéro de novembre 2010: “ Depuis les années 90, les acteurs et actrices porno ont adopté l’épilation  « intégrale ». D’aucuns y voient l’illustration de la tendance actuelle à l’immédiateté de la satisfaction du désir, niant par là même le mystère et la difficulté de la rencontre des corps.
D’autres, dont Da Silva et bien d’autres penseurs dans le sillage de la psychanalyse, avancent que l’épilation génitale du monde pornographique tend à infantiliser la femme en la renvoyant à un état pré-pubère, régressif donc. On peut se demander alors si ce goût marqué masque, par le détour du fantasme, une façon pour les hommes de reprendre du pouvoir sur la femme actuelle très affirmée qui déstabilise les rapports entre les sexes ”. Il est également important de souligner cette passage selon laquelle, la pilosité ainsi que l'épilation sont différemment considérées selon les lieux, les religions et les cultures: “ En clair, l’épilation totale peut être perçue, à l’orientale, comme un signe de soumission de la femme à son conjoint, et à l’occidentale, comme une affirmation de soi, une façon de se démarquer des aînés en faisant différemment. En revanche, dans les pays de l’Est, la vogue imberbe n’aurait pas encore rejoint ces   critères hégémoniques d’hygiène et d’esthétisme ”. Qu'en pensent les sexologues et les docteurs sur ce comportement?
Selon les sexologues, lors des rapports sexuels, des sexes rasés favorisent une meilleure pénétration. Les docteurs ont par ailleurs, une opinion plus pessimiste à ce sujet: Les poils formant une barrière protectrice vis-à-vis de tous les microbes extérieurs, il n'est pas rare que les personnes qui s'épilent trop souvent rencontrent davantage de maladies infectieuses. C'est le cas, notamment, des personnes qui s'épilent intégralement le maillot. Risques de démangaisons, boutons ou d'infections se présentent à tous ses adeptes, surtout si vous le faites de la mauvaise manière. C'est en raison de ce fait que les docteurs conseillent aux jeunes filles de commencer à se raser à partir de 15 ans pour diminuer le risque d'infections.

LES JEUNES ET LA GUERRE CONTRE LEURS POILS
Pour éviter tout problème, il faut mettre de la crème épilatoire ou de l'alcool àprès l'épilation. Cependant, les personnes à peau fragile ne sont pas totalement protégées, d'où la nécessité de consulter son dermatologue pour en savoir plus avant de décider de la pratiquer.
 
Cette guerre prendra t-elle fin? Nul ne peut le prédire. Par conséquent, il appartient à vous de décider si vous voulez y prendre part ou de déposer les armes, ou devrai-je dire, les rasoirs.
 
Marvens Christian Clériné
email:marvensclerine@gmail.com
facebook: Chris Marvens
 


Publicité







Facebook

Publicité