Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

L’église catholique invite les chrétiens à faire le bon choix


Notez
18 Juillet 2015

Le cardinal Chibly Langlois appelle la population en général et les jeunes en particulier à faire des choix éclairés lors des élections législatives, sénatoriales, municipales et présidentielle prévues pour cette année 2015.



L’église catholique invite les chrétiens à faire le bon choix

e président de la Conférence épiscopale d’Haïti qui assure également la direction du diocèse des Cayes, exhorte les catholiques à voter les candidats chrétiens qui pourront défendre la position de l’église en vue de sortir le pays de sa situation catastrophique.

Les chrétiens ont besoin d’une nouvelle société, des candidats chrétiens qui puissent aider le peuple à sortir de la misère. « Beaucoup de candidats qui m’écoutent présentement, je vous demande, en cas de victoire aux élections, de vous montrer à la hauteur de vos responsabilités », a lâché le cardinal Chibly Langlois lors d’un rassemblement de plus de cinq mille jeunes catholiques, le dimanche 12 juillet 2015 aux Cayes.

Le chef de l’église catholique en Haïti a fait allusion, dans son intervention, au candidat à la présidence, Aviol Fleurant, fils de l’église, qu’il présente aux Chrétiens comme son ami personnel.

« Nou bouke ak moun ki bezwen pouvwa, e ki pa konn sa yo rele gouvène », a lancé Chibly Langlois pour illustrer son appel aux chrétiens catholiques quant à leur choix aux prochaines élections.

Il invite les candidats à faire campagne dans le respect mutuel en évitant de lancer des propos désobligeants  et les jeunes à s’engager à tous les niveaux  pour changer l’image d’Haïti.

Rappelant les cinq vertus qui sont l’amour, la vérité, la non- violence, le respect, la droiture que doivent protéger les chrétiens, le responsable du diocèse des Cayes appelle les Haïtiens à travailler en équipe et à vivre en communauté pour pouvoir contribuer au développement de leur pays.

Le cardinal Chibly Langlois qui considère la famille comme la base de la société et de l’église, a aussi évoqué la situation de sécheresse qui prévaut dans le pays, et qui engendre selon lui,  le manque de production et la faim.

« Les jeunes représentent l’avenir du pays. Ils doivent cultiver l’amour et la miséricorde pour contribuer au changement réel », a soutenu le Cardinal Langlois qui était accompagné à cette occasion, de l’évêque de Jacmel, Monseigneur Launay Saturné, de l’évêque auxiliaire de Port-au-Prince, Monseigneur Eric Marie Glandas Toussaint, d’une cinquantaine de prêtres, de religieux, religieuses et de laïcs au cours d’une célébration eucharistique.

par André Marc ODIGE



Publicité







Facebook

Publicité