Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

L’Institut français en Haïti fête ses 70 ans


Notez
1 Décembre 2015

Inauguré depuis le 7 décembre 1945 en présence d’André Breton, l’Institut français en Haïti (IFH) n’a cessé, depuis, de tisser des liens culturels entre Haïti et la France. Avec un programme surchargé tout au long du mois de décembre, à l’occasion de ces 70 bougies, l’institution lance une invitation au grand public, les 10, 11 et 12 décembre.



L’Institut français en Haïti fête ses 70 ans

Soixante-dix ans déjà que l’Institut français s’est installé en Haïti, et plus précisément à Port-au-Prince. Des premiers locaux ouverts le 7 décembre 1945, Ave Charles Summer, en présence d’André Breton, au site actuel de Bois-Verna en passant par le mythique Institut du Bicentenaire encore présent dans tous les esprits, ces sept décennies ont vu passer nombre de manifestations culturelles et d’artistes de tous horizons. Les 10, 11 et 12 décembre, l’IFH propose trois journées d’évènements autour d’un éventail d’animations pour fêter avec les amis.   La fête  débutera au cours de la soirée du mardi 1er décembre avec une projection d’Olivier Horn « Je vous écris par delà les mers ». Une projection qui sera suivie d’un débat avec le public en présence des protagonistes du film.

Le mercredi 2 décembre, à compter de 18 heures, il y aura un vernissage de photos avec le photographe Corentin Folhen. Cette exposition vous emmènera du Sud-Soudan à Thaïlande, en passant par l’Afghanistan, l’Ukraine, la Syrie, la France, la Centre Afrique, la RDC, l’Égypte et Madagascar. Parfois en plein cœur de l’actualité, parfois le temps d’une pause derrière le rideau.   Une place de choix est réservée à Haïti dans cette exposition. Corentin Fohlen s’est en effet lancé depuis 2012 dans un travail très animé sur l’île: il tente de montrer une autre image du pays, loin des poncifs qui lui sont souvent associés, avec une réflexion sur les conséquences de la mainmise internationale et un travail orienté vers des histoires plus longues et une réflexion plus documentée.

 L’IFH est enfin prêt à accueillir l’artiste Jean Jean Roosevelt accompagné de son quatrième album : « Ma direction ».  Produit par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’album a été enregistré dans les studios « Prince Art », une prestigieuse société francophone de production musicale et audiovisuelle située au Sénégal et dirigée par Ibou N’Dour, frère du grand chanteur sénégalais Youssou N’Dour.  À travers les différents titres qui composent l’album, Jean Jean Roosevelt nous fait naviguer du créole au wolof, sur des rythmes variés tirés des traditions haïtiennes : l’ibo, le nago, le yanvalou, le rara et tant d’autres ! 

Durant ces trois jours, James Germain avec sa voix magique, les étudiants de l’Institut sur scène ; Syto Cavé, Lyonel Trouillot et Jean Euphèle Milcé devront  chacun offrir à ces jours d’anniversaire leur éclat, lors d’une grande soirée littéraire. Le 12 décembre, Boukman Eksperyans devra être en concert pour une grande animation.  

L’IFH célèbrera aussi 70 ans de poésie contemporaine haïtienne avec James Noël. La direction présentera également, le lendemain, le nouveau numéro de la revue « Conjonction », consacré à Haïti, de 1915 à 1934.

Élisée Décembre



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:46 Prezantasyn logo ofisyèl Akademi Kreyòl Ayisyen


Publicité







Facebook

Publicité