Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Konkou Chante Nwèl de Telemax : un legs, une vitrine, un spleen


Notez
21 Décembre 2015

15 ans de cela, un noël parfait voulait dire un peu de fric une copine/un copain, un réveillon et dix chansons, oui les dix tubes des dix finalistes du Concours Chante Nwèl de Telemax, chaine 5. Un concours qui nous a apporté tant et dont on se souviendrait toujours pour ces quelques raisons.



Le Concours chante Nwèl de Telemax, un héritage sans précédent

C'était clair, c'était la 5, c'était la noël; voilà déjà quelques années et toujours les même mélodie de ce concours qui vit le jour à la fin des années 90 nous colorent notre fête. Rappelons que ce concours a doté le pays d'un sacré répertoire de musique pour la noël; plus d'une centaine d'enregistrements alliant beau textes et mélodies sublimes décrivant à la perfection la noël à l'haïtienne et pour l'haïtien. Ce concours qui rivalisait de fort belle manière avec « Maman j'ai raté l'avion » a laisse un vide béant derrière lui, n'en déplaise au staff de la TNH qui a plusieurs reprise organisa un concours du genre mais pas du tout de taille.

Le Concours chante Nwèl de Telemax, un présentoir à talents et un boitier d'artiste connus

Si je vous disais que la première édition du concours, celle de 1995, a été remportée par le groupe CaRiMi cela vous boucherait un coin? Bon il manquait une syllabe au groupe mais le Mi et Le Ri y étaient. Et ce n’est pas fini la deuxième édition a été remportée par l'un des pionniers du rap kreyol Supa deno, rappelons que cette édition a aussi vu la participation de Julien Janvier vice-gagnant et très bon psalmiste. Il devient donc inutile de parler d'Evens Jean, de Yolette Lagrandeur, feu Max Obin, Roosevelt Jean Noel, Steve Valcourt, Salina Charles, Michael Benjamin, Stanley Georges, Jean Andy Pierre Barikad Crew etc. Tous ils ont gravi la scène de cette compétition et l'ont marqué à leur façon.

Le Concours chante Nwèl de Telemax, un concours qui manque à tout le monde

L’âge, le sexe, la couleur de peau ne voulait rien dire; tous nous aimions nous vautrer dans notre canapé, devant nos petits écrans pour mater les chansons retenus pour la grande finale et aujourd'hui tout cela manque à la population. Ceux qui ont enregistrés quelques vidéos sur VHS les visionnent avec un sourire aigre-doux, les geeks vont les chercher sur You tube et les rêveurs comme moi se demandent, pourquoi on ne pense toujours pas à produire un coffret DVD des différentes éditions? Même si, au final, il n’y a aucune raison de s’emporter; si yo fè l n a di mèsi, si yo pa fè l n a di tanpi.

Levly Byenneme
Levlybyenneme@taptapmag.com


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 00:13 Rutshelle sur la terre de Mandela pour chanter Haïti


Publicité







Facebook

Publicité