Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Justin Bieber refuse de chanter pour Donald Trump, même pour 5 millions de dollars


Notez
2 Août 2016

Invité à se produire pour la convention républicaine organisée du 18 au 21 juillet à Cleveland, dans l'Ohio, la star canadienne a préféré refuser. Pour son manager, l'événement était bien trop politique.



5 millions de dollars pour 45 minutes de show. L'offre était alléchante, mais Justin Bieber a décliné. Pour toucher une telle somme, il devait chanter pour le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump, lors de la convention républicaine de Cleveland. Les organisateurs de l'événement auraient assuré que le concert ne serait pas politique et que l'interprète de Love Yourself n'aurait pas à apporter son soutien à la politique de Donald Trump ou du parti républicain, même si l'intégralité de la somme promise était versée par des membres du parti.

Selon le site TMZ, qui a révélé l'information, le manager de Justin aurait menacé de démissionner s'il acceptait cette offre. Scooter Braun est en effet un partisan d'Hillary Clinton, pour laquelle il a même levé des fonds. Avant de s'opposer à l'événement,l'agent du chanteur aurait dans un premier temps essayé de négocier, demandant à ce que des bannières portant le message « Black Lives Matter » soient disposées autour de la scène. L'équipe républicaine aurait refusé cette idée, préférant voir des affiches « All Lives Matter » (toutes les vies comptent). Scooter Braun aurait finalement laissé le choix à Justin Bieber, précisant que si celui-ci acceptait de se produire sur scène, il serait contraint de démissionner. L'équipe du chanteur, exclusivement composée d'Afro-américains, aurait également refusé de participer au concert.

Pour convaincre la star des ados, les membres du parti lui avait également expliqué que le joueur de basket LeBron James serait présent à la convention républicaine, sans pour autant prononcer un discours politique. L'équipe de Justin Bieber aurait ainsi contacté l'entourage du sportif, qui aurait démenti l'information et conseillé au chanteur de ne pas faire ce concert. Bref, tout était réuni pour que le jeune homme de 22 ans refuse la propo­si­tion  de Donald Trump et les 5 millions de dollars qui vont avec.



Publicité







Facebook

Publicité