Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Jean jean Roosevelt sortira son prochain album au Sénégal


Notez
20 Août 2015

Le chanteur Jean Jean Roosevelt a rencontré la presse dans la matinée du mercredi 19 août 2015, au restaurant Presse Café, dans le but de présenter à ses fans en particulier et aux mélomanes en général deux tests pressing de son prochain album qui sortira dans quelques semaines au Sénégal.



L’objectif de cette rencontre avec la presse, selon Wenderson Beauchamps,  « c’est de présenter deux tests pressing,  « Victime » et « Kima doon seet », qui seront gravés sur son album «  Ma direction ». « Il s’agit, en même temps, poursuit-il, de donner un compte rendu sur les différentes initiatives qui accompagneront la sortie de cet opus. » « Ma direction » comportera douze titres et un intro. Jean jean Roosevelt, chanteur, compositeur, auteur, guitariste et percussionniste, continue à se ressourcer dans les rythmes traditionnels. On écoute dans ses deux premières chansons un mélange de roots, rock et reggae, des rythmes bien épicés à la saveur tropicale, qui ne laisseront pas les mélomanes avertis impassibles ou indifférents.

L’album sera produit par Prince Art, une prestigieuse compagnie francophone de production musicale située au Sénégal, le pays de l’ancien président Léopold Sédar Senghor, père de la francophonie. « Presque  toutes les chansons de cet album seront videoclipées », selon Jeanjean Roosevelt. Pour l’interprète de la chanson « Taisez-vous », «  c’est  un immense privilège de travailler  avec Prince Art, qui a accepté de produire mon nouveau disque. Impressionnant par la qualité des textes et par le rythme entraînant des mélodies, cet album sponsorisé par l’Organisation internationale de la francophonie a pour objectif de faire le pont entre Sénégal et Haïti. »

Artiste engagé, Jean jean Roosevelt, depuis le début de sa carrière, veut contribuer à travers ses chansons à bâtir un monde meilleur. Son répertoire éclectique aborde des sujets tels que l’amour, la solidarité, la préservation de l’environnement, entre autres. Dans « Victime », qui figurera sur l’album, le mélomane averti pourra écouter avec étonnement les états d’âme, les cris, les lamentations, les silences et les murmures élégiaques d’un artiste anxieux et révolté, le plus souvent en désaccord avec le monde et l’actualité qui l’entourent. Une réalité qui l’exaspère au plus haut point. Cependant dans les notes plaintives, douloureuses et envoûtantes de sa guitare, l’artiste incrusté dans l’âme ulcérée de ce compositeur né à Jérémie cherche à refaire un monde qu’il n’a pas créé.

« On est fils et filles de chômeurs… Sur nos chemins, la drogue nous tend la main… On habite dans les ghettos. On a nos comptes en banque à zéro. On est fatigués, on n’en a assez… On est les sans-papiers éparpillés dans le monde. »

Quant à sa chanson « Ma direction », titre éponyme du disque, l’artiste invite tout un chacun à suivre la carte de sa destinée. « Il ne s’agit pas de dire que Jean jean Roosevelt a trouvé sa voie et connaît son itinéraire, c’est un message lancé de préférence au genre humain pour que chaque habitant de cette terre devienne le capitaine de son bateau, le Beethoven de son piano, le héros de sa propre vie », a fait remarquer Jean jean Roosevelt dans un entretien accordé au National. Il veut dans ses chansons panser les cœurs blessés, déchirés et meurtris, et proposer une sortie de crise devant les impasses d’ici-bas. Le CD sortira tout d’abord en France, le 16 octobre 2015, dans le cadre des activités organisées par l’Organisation internationale de la francophonie.

À noter que Jean Jean Roosevelt a déjà publié « Recommence » (2007), « Pinga » (2009),  « Y a danger » (2012). En 2013, il a gagné la médaille d’or dans la catégorie chanson aux Jeux de la francophonie à Nice, en France.

Par Schultz Laurent Junior



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:19 Mort de Black Easy: Réaction de Stanley Georges


Publicité







Facebook

Publicité