Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Inauguration du viaduc du carrefour de l’aéroport


Notez
10 Août 2015



Inauguration du viaduc du carrefour de l’aéroport

Le chef de l’État, Michel Joseph Martelly, a inauguré le vendredi 7 août 2015 le viaduc au carrefour de l’aéroport baptisé carrefour de la Renaissance.

C’est en présence du Premier ministre Évans Paul, des ministres des Travaux publics, Jacques Rousseau, de l’Économie et des finances, Wilson Laleau, et d’autres membres du gouvernement que le président de la République a procédé à l’inauguration du viaduc du carrefour de l’aéroport, rebaptisé carrefour de la Renaissance. C’était l’occasion pour le Président de saluer les efforts de son administration qui, dit-il, a travaillé d’arrache-pied pour doter le pays d’une infrastructure routière de ce genre.

« La construction de ce viaduc entraîne avec elle la renaissance de la nation. Cela prouve que le pays commence effectivement à renaître de ses cendres. Les différents efforts que déploie mon administration abondent en ce sens. C’est un moyen de continuer à assister la population, particulièrement la catégorie la plus vulnérable de la société, cette catégorie utilisée pour brûler les caoutchoucs », a-t-il fait savoir.

Au cours de cette cérémonie inaugurale, le chef de l’État a, par ailleurs, pris le soin de vanter toutes les actions qu’il a déjà entreprises dans le pays. Il n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur ses différents opposants qui, dit-il, empêchent l’avancement du pays. Même les travailleurs de la presse n’ont pas été épargnés. « Ce viaduc, a-t-il déclaré, n’est pas un destin qui doit échapper à l’histoire du peuple haïtien. C’est un signal qui montre que nous avançons à grands pas. »

Pour sa part, le ministre des Travaux publics, Jacques Rousseau, a apporté des précisions relatives à cette construction qui, a-t-il affirmé, répond à un effort politique de l’actuel gouvernement et à la ténacité du chef de l’État. Au cours de cette cérémonie, il a tenu à expliquer à la population que ce projet s’étend sur sept cents mètres. C’est une route à quatre voies dont chacune  mesure 3, 5 mètres de largeur. La partie droite de la chaussée accuse une longueur de 400  mètres et l’autre partie tient sur 350 mètres. Le viaduc est d’une hauteur de 4,5 mètres.

« C’est un travail énorme qui aurait dû se terminer il y a très longtemps. Mais, en raison de quelques problèmes, le processus a été retardé.  Aujourd’hui, les Haïtiens peuvent dire qu’ils ont un viaduc », a expliqué le ministre des Travaux publics.

Entre-temps, quelques individus rencontrés dans le périmètre pensent que le viaduc n’est pas celui que les maîtres d’ouvrage avaient présenté à la population au cours du lancement du projet.

Par Joe Antoine Jn Baptiste
Le National



Publicité







Facebook

Publicité