Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Harold Fédé assassiné, le football en deuil !


Notez
17 Août 2016

Le milieu terrain de l’Association sportive mirebalaisienne (ASM), Harold Fédé, a rendu l’âme dans la matinée du lundi 15 août 2016 à l’hôpital Saint-Nicolas de Saint-Marc, après avoir reçu un projectile au niveau de l’abdomen dans la localité de Villard (section communale de Dessalines). Le vice-président de l’ASM, Bernado Villard, affirme que le départ du joueur va laisser un grand vide au sein de son équipe.



Une fois de plus, la machine de l’insécurité a semé le deuil au sein de la population, dans le football en particulier. Le milieu terrain polyvalent de l’Association sportive mirebalaisienne, Harold Fédé, a laissé sa peau. Le joueur qui sortait des Gonaïves pour rentrer dans sa ville natale (Mirebalais), a reçu un projectile dans la localité de Villard qui lui a couté la vie. Une enquête est en cours au niveau de la justice saint-marcoise pour déterminer les vraies circonstances du décès du footballeur de 29 ans.

En attendant l’aboutissement de l’enquête autour de sa disparition, le vice-président de l’ASM Bernado Gabriel tente d’expliquer sa version des faits. « Harold a participé à la dernière séance d’entraînement de l’ASM tenue le vendredi 12 août dans la matinée. Après, il s’est rendu aux Gonaïves où il a disputé un match de championnat vacances pour l’équipe « Ti monnen pa ja ». C’est en sortant des Gonaïves, lundi, qu’il a reçu le projectile à Villard où il y avait des mouvements de protestations pour le rétablissement  de l’électricité, selon ce qu’on a pu recueillir sur place », a tristement déclaré le numéro 2 de l’équipe mirebalaisienne.

Un cadeau empoisonné

 Bernado Gabriel a aussi expliqué que le décès d’Harold Fédé est venu au moment où le club allait organiser plusieurs festivités pour son seizième anniversaire. « Harold est mort un jour avant la célébration de nos seize ans prévue hier mardi 16 août. Nous sommes obligés d’annuler ces festivités. Une messe d’Action de grâce a été chantée en la circonstance. Car, Harold fait partie des joueurs clés de cette équipe. Il est ici depuis 11 ans. Pendant son passage dans notre effectif, il nous a souvent aidés dans plusieurs postes. Il est capable d’évoluer comme milieu de terrain défensif ou arrière central et latéral », a-t-il rappelé.

Tout en présentant le joueur comme un modèle, le vice-président mirebalaisien a présenté le joueur de 29 ans comme un infatigable récupérateur spécialisé dans les tirs au but. Car, dit-il, Harold Fédé dit Tizo n’a raté qu’un seul tir au but en 11 ans sous les maillots de l’équipe locale. La famille du joueur et le staff de l’ASM attendent les décisions de la justice haïtienne avant de fixer une date pour les funérailles.

Le décès d’Harold, un exemple pour l’avenir

Plus d’un n’arrive toujours pas à comprendre comment des joueurs de première division jouent simultanément le plus grand championnat du pays et des championnats informels, championnat de vacances. Il croit que les responsables de clubs, l’État, la FHF, doivent travailler sur la mise en place d’un vrai système de professionnalisation des clubs pour éradiquer cette mauvaise pratique qui ne fait que ralentir la progression du football.

À rappeler qu’Harold Fédé est l’ainé des trois frères Fédé qui évoluent au sein de l’équipe mirebalaisienne. Il est le fils de Jean Robert Fédé qui a été sacré champion avec la ville de Mirebalais en 1983 et 1989 dans le tournoi interrégional.

Kenson Désir




AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:05 "Ronaldo risque jusqu'à 6 ans de prison"


Publicité







Facebook

Publicité