Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Haitian Compas Festival: une 17ème édition ordinaire


Notez
19 Mai 2015



Depuis 17 ans, Noel and Cecibon Productions fête le bicolore national d’une autre façon en organisant le plus grand festival musical haïtien dans la diaspora ‘’Haitian Compas Festival’’. Après le carnaval national, c’est le plus grand rendez-vous de la musique haïtienne en terre étrangère réunissant les plus grands groupes compas de l’industrie musicale haïtienne et quelques invités d’autres tendances.

Cette année encore, c’est au Sun Life Stadium (Miami Gardens) que s’est tenue la 17ème célébration de la fête du drapeau, le samedi 16 mai 2015, avec la participation de Djakout #1, T-Vice, Carimi, Nu Look, Klass, Kreyol La, Dissip. D’autres groupes comme Anbyans, Team Lobey, Kanpèch, Gabel, K-zino et quelques autres invités n’ont pas été de la partie pour une raison quelconque.
 

Comme d’habitude, la communauté haïtienne aux Etats-Unis et les haïtiens venant partout à travers le monde entier étaient très motivés à l’idée de participer à un tel évènement; et comme d’habitude, le festival a connu quelques heures de retard. Mais ce retard n’a pas démotivé les participants, qui affirmaient que les haïtiens ne sont pas ponctuels, c’est dans notre nature. Cette année, le Premier Ministre haïtien Evens Paul ainsi que la Ministre du Tourisme et des Industries Créatives  Stéphanie Villedrouin, ont fait le déplacement pour encourager cet évènement qui réunit chaque année quelques dizaines de milliers de participants.
 

Tout comme le Rara, le Festival Compas ne jouit pas d’une grande visibilité dans les médias locaux, tandis que beaucoup de professionnels dans l’audiovisuel bénéficient de visas de travail grâce à cette manifestation culturelle. Sauf Radio Vision 2000 et Télé Caraïbes (qui a commencé un peu tard à cause d’un souci technique) qui ont retransmis cette célébration en temps réel.

Concernant la performance des groupes, ils étaient tous à la hauteur mais rien d’extraordinaire. Nous sommes arrivés à une période où les bands doivent sérieusement penser à renouveler leur stock parce que la majorité des opus est totalement épuisée.
 

Le résumé:

  • Disip : vers 7h15 pm, la bande à Gazzman a lancé les hostilités et a réveillé la foule. Avec son nouveau tube Limena, Disip a fait son show comme à l’ordinaire.
  •  
  • System Band #1: 7h40 pm, Bien que le groupe a démarré avec une mauvaise qualité sonore, l’ingénieur a corrigé l’erreur au cours de route et l’expérimenté Isnard Douby et le reste de l’équipe ont pris les choses en main et ont assuré une bonne partie de plaisir.
  •  
  • Kreyol La: 8h pm, T-Joe a commencé avec quelques tours de plaisanterie et a enchainé avec l’une des chansons de son nouvel sans succès. En offrant quelques anciens hits et à grâce au talent de son lead vocal, Kreyol La a eu une réponse positive de la foule. Mission accomplie!
  •  
  • Nu Look: après un temps mort de 60 minutes (9h pm), le maestro Arly Larivière et sa troupe ont investi le podium, vertus avec des T-shirt imprimés du bicolore haïtien. C’est le groupe le mieux organisé de la soirée. Aidé par la légende André Dejean à la trompette et Jan Raymond sur le panel, Nu Look a livré l’une des plus belles performances.
  •  
  • Djakout #1: 9h30, le groupe a commencé timidement avec Libre d’aimer pour le bonheur des amoureux et a essayé avec Lòd nan Dezòd pour secouer la foule. Djakout a vraiment atterri avec la meringue de cette année.
  •  
  • KLASS: (11h30 pm) pour une 3ème participation, la formation Klass parait mieux adaptée au festival que quelques autres habitués. Ces musiciens ont préparé un show de 20 minutes avec 5 chansons, avec lequel ils ont créé l’animation et passé l’examen.
  •  
  • T-Vice: (minuit) Roberto et ses coéquipiers ont frappé fort à l’aide de leur éternel hélicoptère et des anciennes meringues. Mais rien de nouveau!
  •  
  • CARIMI: (12h30 am) pour certaines critiques, le groupe de Carlos/Richard/Michael a fait un beau passage pour clôturer le festival. Ils ont aussi joué au moins 2 anciennes meringues pour enflammer le Sun Life Stadium.
        Correspondant: Dadou Couleur    
      Photo: Miami Hérald
      Copyright © 2015 Mag Haiti


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:46 Prezantasyn logo ofisyèl Akademi Kreyòl Ayisyen


Publicité







Facebook

Publicité