Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Haïti cherche à revenir la «Perle des Antilles» en reçevant 500.000 touristes en 2015


Notez
2 Mars 2016

(Port-au-Prince, Février 23 EFE.) - Haïti est de retour sur la carte touristique, ou au moins essayer de regagner le titre de la «Perle des Antilles», car en 2015, il a reçu environ 515.000 touristes, 10,9% plus que les années précédentes, selon les chiffres de l'Organisation du tourisme des Caraïbes (CTO, pour son sigle en anglais).



Haïti cherche à revenir la «Perle des Antilles» en reçevant 500.000 touristes en 2015
Il est une figure montrant le pas géant pris depuis Janvier 2010, quand un puissant tremblement de terre a dévasté le pays et l'a laissé en ruines avec 200.000 morts.

Il est vrai que vous avez encore besoin de redevenir la «Perle des Antilles», comme on l'a connu dans les années 50, aujourd'hui Haïti commence très lentement à se débarrasser de l'image noir que j'ai vu au cours de la la dictature de François "Papa Doc" Duvalier et son fils Jean Claude «baby Doc».

Maintenant, l'instabilité politique pourrait à nouveau apporter des nuages ​​grises sur le pays le plus pauvre des Amériques.

Dans cette nouvelle vague de touristes a contribué, comme l'a expliqué dans des déclarations à Efe, Samuel Dameus, directeur des communications pour le ministère du Tourisme, de la création d'une école de formation pour le tourisme lié et la construction d'hôtels avec des services standards internationaux, quelque chose il y a quelques années, ils étaient inexistants.

Actuellement, le pays est en mesure de fournir 5.000 chambres de standard international, dit-il.

Pour cela il faut ajouter, selon Dameus, l'augmentation des investissements dans le tourisme par le secteur privé.

"Juste après le tremblement de terre, nous n'avons pas eu aucune possibilité de recevoir un grand nombre de personnes mais aujourd'hui si. Nous avons de nombreux projets en cours de construction pour améliorer et avancer vers le développement du secteur du tourisme en Haïti », a déclaré le porte-parole du ministère.

Le directeur des communications, reconnaît toutefois qu'il y a encore beaucoup de travail à faire dans le domaine de l'infrastructure et le secteur des services.

Les progrès, cependant, est un fait.

L'augmentation dans les infrastructures de l'hôtel est nécessaire d'unir le fait que la ville de Cap-Haïtien, où la Citadelle Laferrière, la plus grande forteresse des Amériques et du site du patrimoine mondial par l'Unesco, a un nouvel aéroport international.

Il faut aussi garder à l'esprit l'ouverture des offices de tourisme de l'Exécutif haïtien au Royaume-Uni et en République dominicaine,  à l'avenir aux États-Unis, ou le remodelage de l'aéroport international de Port-au-Prince voisin, dont la piste et a cassé bâtiment central avec le tremblement.

En outre, l'année dernière le pays est apparu sur plusieurs listes de divers magazines et publications de l'industrie en tant que destination à visiter.

Un autre facteur qui a contribué à ce léger décollage est le port nord de Labadee, qui a été loué par la compagnie de croisière jusqu'en 2050 et doit donc également verser annuellement environ treize dollars par touriste qui y arrive au gouvernement haïtien.

Étant donné que leurs bateaux peuvent accueillir jusqu'à 6000 personnes, il est une entrée forte dans le trésor haïtien.

Mais plusieurs manifestations de l'opposition au cours de la crise politique du pays a connu en Janvier a été contraint d'annuler l'ampleur de ses croisières pendant trois jours, un échantillon de ce que l'insécurité politique est en mesure d'atteindre et de saborder.

Etant Dupain
noticias24

http://www.noticias24.com/internacionales/noticia/111366/haiti-busca-volver-a-ser-la-perla-de-las-antillas-tras-recibir-500-000-turistas-el-ano-pasado/?platform=hootsuite


Publicité







Facebook

Publicité