Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Haiti 212 ans de l'indépendance: L’heure est grave


Notez
1 Janvier 2016

​Le premier janvier 1804, notre nation s’est enfin libérée du joug de l’esclavage. La colonie de Saint-Domingue cessa donc d’exister pour donner vie à la nation Haïtienne. Malheureusement, Haïti est fondé sur de mauvaises bases ; ainsi comme un gratte-ciel édifié sur un mauvais terrain et sur de mauvaises bases, le maillon faible cède et conduit à la destruction du bâtiment. Aujourd’hui on parle encore de reconstruction alors que nous n’avons jamais pris le temps de construire. Parfois on se demande est-ce que notre indépendance a une quelconque valeur à nos yeux ?



L’heure est grave. J’ajouterai même précaire. 212 ans de soit disant indépendance et où sommes nous ? Je dirais même que nous sommes toujours au décollage, attendant que quelqu’un puisse commander et nous propulser vers les étoiles. « N’ap’ tann’, tann’e n’ap’ tounen pwa tann » comme dit le dicton. On a cru que ce fameux guide était Dessalines, mais la jalousie de ses congénères a eu raison de lui. Nous sommes aveugles pourtant nous voulons nous faire guider par un semblable alors que ce dernier est lui-même myope. Tous ceux qui avaient une véritable vision se sont fait tués par ceux qu’il croyais être ses partisans. Raison: On ne veut pas voir la réalité mais plutôt le mensonge qui parait plus plausible. Après tout, « pito nou lèd nou la » pas vrai ? 

D’années en années, on fait toujours ce « lago » pour choisir son leader et qu’on finit jamais de trouver. Assoiffés de pouvoir et d’argent, nous nous retrouvons à faire des compromis avec ceux qui nous ont laissé dans ce marasme tout en jouant la carte de la division et de la trahison. Notre devise est : « l’union fait la force » mais j’ai bien peur que cette union est illusoire car la vérité est qu’il faut toujours avoir un ennemi commun pour créer cette éphémère union. Le 12 janvier 2010 fut un parfait exemple, tout le monde a cru que le changement tant espéré depuis plus de deux siècles allait enfin atterrir mais hélas !! Est-ce pour cela que nos ancêtres ont sacrifié leur vie ? Qu’avons nous fait de la fierté de notre origine ? Merci monsieur le blanc pour nous avoir appris à nous détester. Condamnés à être des singes savants qui veulent à tout prix ressembler à leur maître tout en se considérant inférieur à ces derniers. 
2016 est un carrefour décisif dans notre histoire, allons nous encore oublié le passé pour répéter les mêmes erreurs ? Allons nous faire une véritable révolution mentale ? Notre mémoire est courte certes mais il faut se rappeler d’où nous venons, par quoi on est passé car on dit toujours que « celui qui oublie son passé est condamné à répéter les mêmes erreurs ». Autrement dit sommes nous tous fous ; car d’une manière générale, on définit la folie comme le fait de répéter les mêmes actions en espérant avoir un résultat différent à chaque fois. 

Marvens Christian Clériné 


Publicité







Facebook

Publicité