Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Gessica Généus fait salle comble au Yanvalou


Notez
2 Avril 2016

Socialites, VIP, fans…ont accepté de faire la queue ce 1er avril pour se procurer « Ti Koze ak sè m », le premier livre de l’actrice Gessica Généus. Le Yanvalou bourdonnait tel une chapelle ardente où ferveur et patience se conjuguaient dans la ligne. A ce sujet, l’auteure déclare à vif : « Tout simplement du bonheur ! Je reçois cet amour à bras ouverts et mon âme ouverte. Je suis disposée et disponible. » Aux absents, elle dit les attendre tous pas forcément pour acheter le livre, mais pour en discuter si possible. Des causeries en ce sens sont prévues.



Gessica Généus fait salle comble au Yanvalou

Selon Gessica, « Ti Koze ak sè m » est probablement le début d’un mouvement de femmes. A propos des hommes qui font la queue pour un livre a priori féministe, elle souligne que le féminisme n’est pas censé être une affaire de femmes mais aussi d’hommes. « Le
féministe, dit­elle, libère le côté masculin de la femme et le côté féminin de l’homme. » 

Les prochains rendez­vous sont pour le 9 avril, à Moca Café, en Floride, et toute une tournée dans la foulée au pays.

Pourquoi ils ont acheté le livre de Gessica ? Parmi les personnalités et VIP présents au lancement, on a remarqué Valéry Vilain qui nous avoue être attiré par le titre et aussi en soutien à son amie. « Le royaume réside en toi, c’est intéressant pour quelqu’un comme moi qui veut se raffermir intérieurement, pour ne pas me laisser abîmer par des difficultés de la vie. Il nous faut à mon sens rallumer la flamme originelle qui sommeille en nous pour ne pas perdre son sang­froid », a affirmé le maquilleur.

La top­modèle Marie­Darline Exumé, de son côté, exalte la profondeur de la nouvelle femme écrivain. « J’aime sa personnalité, sa profondeur qu’on ressent à travers ses publications quotidiennes. J’espère que son livre sera un best­seller ! », a­t­elle dit.

L’ambassadeur de l’Union Européenne, Vincent Degert, l’une de institutions parrainant « Ti Koze ak sè m », a accepté comme tout le monde de faire le pèlerinage jusqu’à la table où Gessica signe les copies. « Le développement des droits de la femme est une de nos priorités, nous souhaitons que leur rôle dans la société soit bien affirmé », a­t­il confié.

L’artiste du visuel Fortuné Edris Fortuné dit retrouver dans le bouquin des thèmes qui lui sont chers. « La spiritualité qui s’en dégage, dit­il, ses rapports avec Manzè qu’elle a interviewée tant de fois. C’est un devoir de soutenir une œuvre qui vaille », pense­ t-­il.

Carla Beauvais de Challenges Magazine, pour sa part, a confié que le motif de son soutien est simple : « C’est d’abord Gessica et ensuite c’est du produit local. C’est un devoir de soutenir tout ce que fait un artiste haïtien. »

Quelques autres commentaires de personnes ayant fait la queue :
« Je veux retrouver dans le livre ce qu’elle a annoncé dans la presse et sur le web. J’invite toutes les jeunes filles à se le procurer, comme moi », Angelore
« Gessica, c’est quelqu’un que j’adore. Je l’admire. C’est sa première vente­signature, je ne pouvais donc pas rater cette occasion de me procurer le livre », Naya
« Je la suis sur Facebook. Il fallait que je vienne la voir en face et la supporter », Dominique « Ma femme l’a précommandé, je suis passé seulement pour le récupérer », Jeffrey
« Gessica n’est pas qu’une actrice, c’est désormais une artiste complète », Cassandra
« Cela peut aider à promouvoir l’image des femmes en Haïti. Je pense que c’est nécessaire de donner plus de visibilité à 52 % de la population », Annie. 

 
Chancy Victorin 
LeNouvelliste


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:34 Adieu Black EZ !


Publicité







Facebook

Publicité