Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Facebook propose de nouveaux boutons pour dire autre chose que «J’aime»


Notez
24 Février 2016

Le plus populaire réseau social de la planète a introduit ce matin de nouvelles fonctionnalités qui risquent de bouleverser la manière dont nous interagissons virtuellement.



Alors que le célèbre bouton «J’aime» faisait l’unanimité depuis des années, plusieurs internautes réclamaient également un bouton «Je n’aime pas», afin de s’exprimer plus clairement dans le cas de publications faisant état de situations tristes, dérangeantes ou tout simplement déplaisantes.

On savait depuis plusieurs mois que Facebook était à l’écoute de ces récriminations et qu’un changement était imminent. On ne savait toutefois pas à quel moment il allait se produire.

24 février 2016, le jour où nous pouvons être tristes ou fâchés

Après plusieurs mois de tests dans différents pays, tous les utilisateurs du réseau de Mark Zuckerberg ont maintenant accès à cinq nouvelles émoticônes pour réagir aux publications de leurs amis ou des «pages» qu’ils aiment.
 

Le bouton «J’aime» se passe de présentation.

Le bouton «J’adore» pourrait être utilisé quand vous aimez vraiment beaucoup quelque chose ou lorsque vous éprouvez des sentiments amoureux pour la personne qui l’a publiée.

Le bouton «Haha» peut être utilisé lorsque la publication vous fait rire, de toute évidence.

Le bouton «Wouah» sert à marquer votre incrédulité ou à quel point vous êtes impressionné par une publication.

Le bouton «Triste» peut servir à manifester votre tristesse, votre sympathie, votre chagrin ou votre désespoir.

Le bouton «Grrr» est un bon moyen de signaler votre colère, lorsqu’une publication soulève votre ire ou vous horripile.


Tous ces boutons sont accessibles, sur un ordinateur traditionnel, en glissant la souris au-dessus du bouton «J’aime».

Pour les appareils mobiles, vous pourriez avoir à attendre une mise à jour de l’application, que vous soyez sous iOS ou Android.


Plusieurs déclinaisons des emoticônes ont été testées au cours des derniers mois, avant qu'un choix ne soit fait.


Publicité







Facebook

Publicité