Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Destination Haïti


Notez
14 Décembre 2016



Je ne comprends pas qu’un pont naturel ne se soit pas encore établi entre le Québec et Haïti. On sait tous que la perle des Antilles a été cruellement touchée et affaiblie par des crises politiques et un terrible tremblement de terre mais, justement, ne pourrions-nous pas devenir les frères de la relance ? Sur la même île, la République Dominicaine fait des affaires d’or avec nos petits huards. Au lieu d’aller faire dévorer notre maigre dollar aux États-Unis de la couette, ne pourrions-nous pas contribuer à la reconstruction d’Haïti par le tourisme ? Il y a près de 200 000 Québécois qui sont d’origine haïtienne. Probablement le peuple qui s’est le mieux intégré chez nous. Pourquoi ne serions-nous pas les premiers à les aider à bâtir des hôtels, des sites de vacances sur leurs plages parmi les plus belles du monde ? Tout le monde en sortirait gagnant. Pour eux, de l’argent neuf, création d’emplois, avancées technologiques. Pour nous, un endroit privilégié pour des vacances en français par-dessus le marché.

UN MORCEAU À LA FOIS

Il faut que ces deux gouvernements se parlent. Nos liens se sont tissés naturellement au cours des 50 dernières années, il est temps de leur donner un second souffle. Allons-y doucement pour commencer avec un encadrement gouvernemental sécuritaire et, ensuite, le mouvement fera boule de neige. Dans quelques années, Montréal-Port-au-Prince deviendrait une liaison quotidienne. On pourrait jumeler des écoles, des villages, organismes. Des mets créoles avec du sirop d’érable, ça doit se mélanger. Allez Frères haïtiens. Pendant certaines années, on vous a sortis du merdier. À votre tour. Sortez-nous de la neige.

SUR LA PLAGE

  • Dans le désert, c’est le grain de sable qui dit à l’autre: “Fais semblant de rien. Regarde en arrière. Je pense qu’on est suivis...”
  • Virage à droite permis à Montréal ? Essayez-vous pas. C’est aussi bloqué à droite.
  • Martine Ouellet décide de quitter pour le Bloc Québécois. Ça va lui faire du bien de s’éloigner un peu des médias.
  • “Y m’ouvriraient la porte pis je ne sortirais pas...” (Le python de Verdun)
  • Rodger a fini ses décorations de Noël. Le seul gars qui entre debout dans sa crèche.

À DEMAIN

Est-ce la neige qui me rend fou comme ça ?



Publicité







Facebook

Publicité