Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Des jeunes qui «bandent mou»


Notez
20 Décembre 2016
Lu 116 fois

Le visionnement massif de pornographie en ligne aurait un effet très pervers: selon un expert de la masculinité, un jeune homme sur 10 pourrait avoir des problèmes d'érection en raison d'une désensibilisation à la sexualité «normale» causée par les films pour adultes.



Dr. Andrew Smiler, auteur du livre Sexe et relations: un guide pour le jeune du 21e siècle (traduction libre), affirme que les dysfonctions érectiles chez les «jeunes en santé» de 13 à 25 ans sont de plus en plus répandues, en partie causées par une exposition régulière à la pornographie. 
«Si je me masturbe chaque jour pendant 15 minutes devant des images explicites, je suis en voie de devenir un expert en orgasmes causés par la porno. Cependant, si 90 % des expériences orgasmiques de ces jeunes a un lien avec des films osés, ils investissent peu de temps au développement de leur sexualité avec une autre personne», explique Smiler à l'Independent.

Pour cette raison, il pourrait être plus difficile d'être attiré et excité par une autre personne lorsqu'on se retrouve dans des situations complètement différentes en solitaire, croit-il.
Une étude menée par Cosmopolitan en 2014 a permis de constater que le tiers des hommes regardent des images pornographiques quotidiennement. Avec la popularité des téléphones intelligents et des connexions de plus en plus rapides, il est possible que cette donnée ait augmenté depuis deux ans.

Une thérapeute psychosexuelle à l'Université de Nottingham, Dre Angela Gregory, abonde dans le même sens que Smiler: «tant psychologiquement que physiquement, les hommes sont de plus en plus insensibles aux stimulations sexuelles de leurs partenaires.»
Pour d'autres mâles, c'est l'inverse. Ils deviennent hypersexualisés et sont toujours excités. «C'est comme s'ils étaient incapables de se gratter et qu'ils y (au sexe) pensaient toujours», continue Gregory.
Un problème qui se règle
Faites-vous partie de ceux qui angoissent en lisant ce texte depuis quelques secondes? 
Rassurez-vous. 
Les problèmes érectiles causés par la pornographie sont bien réels, mais se règlent assez facilement si vous êtes un jeune homme. Il faudra seulement vous lâcher le «pogo» quelque temps.
La thérapeute recommande de quitter du jour au lendemain la masturbation, et ce, pendant 90 jours. Votre entrejambes se reprogrammera à un niveau d'excitation normale, tout comme votre cerveau, détermine-t-elle.
Selon Angela Gregory, se masturber deux à trois fois par semaine en regardant des films pour adultes «n'aurait pas plus d'effets que lorsque les hommes se masturbaient devant des affiches, il y a 50 ans».

Une idée erronée du sexe
Regarder régulièrement de la pornographie ne cause pas de problèmes exclusivement dans le pantalon. La vision du sexe en général est altérée chez les consommateurs avides de peau.
«Dans ces films, tout arrive facilement, tout le monde et s'amuse et personne ne dit jamais non. En réalité, les gens n'ont pas toujours envie d'une relation sexuelle. Il arrive qu'on trébuche dans ses pantalons en les enlevant, et c'est correct! Tout n'a pas besoin d'être facile», reprend l'auteur Andrew Smiler. 


Publicité







Facebook

Publicité