Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Carole Démesmin pour remplacer Max Beauvoir comme Ati National !


Notez
25 Septembre 2015

Carole Démesmin, de par son charisme, sa fidélité à son sacerdoce et son engagement pour épanouir la culture haïtienne, est dotée de discernement et d’intellection pour être le guide spirituel de la nation haïtienne.



Carole Démesmin pour remplacer Max Beauvoir comme Ati National !

Elle cultive la compréhension et la philosophie requises pour rassembler la famille vodouisante autour du même potomitan. Elle exhibe de la maturité et de la spiritualité pour mobiliser les lakous et les chapelles en vue de rechercher le “vivre ensemble” tant prôné par le feu Max Gesner Beauvoir. Carole expose la dialectique pouvant convaincre toutes les religions en Haïti à s’asseoir autour de la table pour lancer des initiatives visant à sauver la patrie. Elle est armée du grand savoir pour continuer à défendre le vaudou contre les attaques, les agressions et les irritations venant de prédateurs de toutes sortes et de tous calibres.

Dès son jeune âge et à un moment où le vaudou se faisait vilipender à tort ou à raison par ses propres enfants, Carole s’était dressée comme la fidèle promotrice du vaudou. Ses chansons célébrant Papa Guédé, Kouzin, Simbi, Ezuli et autres loas sont un manifeste de son amour pour ce panthéon protecteur que sa génération méprisait ou endossait avec beaucoup d’hypocrisie. Carole a donné une voix aux loas, elle a allumé des chandelles pour éclairer la voie des vodouisants et elle s’est engagée dans des débats spirituels avec des curieux, des anthropologues et des Hougans qui partagent son attachement à l’alma mater.

Carole est une Manbo Assogwe. Elle a reçu son asson de Max Beauvoir qui témoignant envers elle beaucoup d’admiration. C’est cette connivence de frère et sœur en Loko qui leur ont permis de travailler ensemble pour composer et remodeler certaines chansons et prières qui aujourd’hui gouvernent les cérémonies. Comme Max Beauvoir, Carole s’inscrit dans la lignée de ceux qui appellent à se servir du vaudou comme un outil de collaboration fraternelle pour une nouvelle Haïti. Carole veut que le Hougan ou le mambo soit un personnage de référence, un documentaliste, un conseiller, un médiateur, un modèle et un protecteur des traditions, des rituels et des cultes.

Carole, dosant détermination et modération dans ses prises de position en tant que Mambo et en tant de musicienne, représente un atout pouvant conduire la barque d’Agouet Arroro à bon port. Sa distance des clivages politiques ; une impartialité et une neutralité rare chez nous, lui facilitera la tâche. En tant qu’Ati, elle décantera son sacerdoce de la politique, éliminant ainsi toute apparence de sectarisme et d’impropriétés. Toutefois, elle sera l’intermédiaire entre le social et la politique pour s’assurer que la culture haïtienne soit représentée à tous les niveaux de la société.

Comme beaucoup d’autres secteurs, le vaudou doit épouser le processus d’émancipation et de responsabilisation de la femme. De la Reine Anacaona à Marie Claire Heureuse, la femme haïtienne a toujours répondu à l’appel au moment de grands périls. Du jardin au hounfor, elle ne se fait jamais prier pour donner sa sève nourricière vers la survie et à la régénération de ce grand héritage précieusement importé des côtes d’Alada. En tant que femme, Carole peut mettre les différents rites par devant le Grand Legba qui lui donnera sa clé pour assumer ses responsabilités avec honneur. Elle éliminera la stigmatisation et la marginalisation de la culture haïtienne. Comme elle l’a déjà fait pour la musique haïtienne, elle enlèvera le foulard de l’obscurité sur le vaudou. Sa présence sera la bougie qui resplendira fièrement sur le monde des vivants et celui des esprits. Son leadership sera le parfum qui embaumera les recettes et les images.

De par ses expériences dans son propre démembré à Léogâne et celui de Max Beauvoir à Mariani, Carole maitrise déjà le discours qui va donner au vaudou sa figure d’autorité “Allez de partout et faites des adeptes. Soyez fiers d’être vodouisants et laissez vos marques partout où vous priez.”

Bobb Q Rousseau, PhD (Dr. en Droit et Sciences Politiques)

Source: cecoya.com



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 00:13 Rutshelle sur la terre de Mandela pour chanter Haïti


Publicité







Facebook

Publicité