Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Barikad Crew vs Rockfam : fin de la guerre froide ?


Notez
19 Février 2016

Sur l’initiative de Ti Lion, Fred Hype et Knaggs se sont rencontrés in extremis à l’émission Plateforme Magik lundi soir pour faire le point sur l’évolution de chaque groupe suite au carnaval. Leur face-à-face au micro de Magik 9, vite qualifié de grande première entre les beatmakers et producteurs, a pris le tournant d’une réconciliation symbolique entre BC et Rockfam. Quelle que soit la perspective, le jour où cela devrait arriver, ce sera sans Fred Hype !



Barikad Crew vs Rockfam : fin de la guerre froide ?
Tourner la page ? Non ! Il n’est pas question de passer l’éponge. Knaggs croit que cette polémique est utile, bien que Fred ne lui accorde aucune importance. Sa rupture pourrait avoir de sérieuses répercussions, a fait savoir le représentant de Rockfam. Mais son amélioration peut apporter plus de motivation et serait plus profitable, a­t­il dit. Leur rencontre dans les studios de Magik 9 n’était pas programmée. Du moins, c’est ce que nous disent les producteurs des deux groupes. Pas de contraste dans leur discours. Les retrouvailles de Fred Hype et Knaggs, aussi froides furent­elles, ont pourtant rallumé la flamme entre les pépites du rap créole.

Knaggs, beaucoup plus conciliant, montre qu’il n’a pas le cœur gros par rapport à son homologue qui banalise l’enjeu de la situation. « Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une réconciliation entre les deux groupes. C’était juste une rencontre entre les producteurs qui essayaient de porter des précisions. L’entrevue n’était pas basée vraiment sur une entente formelle entre BC et Rockfam. On n’a pas non plus débattu de projet d’intérêt. On n’écarte pas la possibilité que cela puisse arriver à l’avenir », a informé Knaggs qui a posté les photos de l’émission sur sa page Facebook sans celle prise avec Fred. On comprend bien que l’hypocrisie est une règle d’or à cultiver dans le showbiz pour se blanchir devant la presse et le public. Mais Fred tranche aussi bien qu’un préfet de discipline. 

« C’était juste une coïncidence où deux anciens collaborateurs se sont rencontrés dans une émission routine. Si pour le public cette rencontre relance les bonnes relations entre Barikad et Rockfam, pour moi, ce n’est pas le cas. Autant que je sache, cette animosité qu'on croit exister entre les groupes n’est plus depuis la mort de Katafalk, Dade et Dejavoo. Cette énième émission de Plateforme Magik n’avait rien de spécial et ne visait pas cet aspect que l’on veut faire ressortir », précise le beatmaker de BC qui, selon Knaggs, entretenait des relations professionnelles avec lui et savait fréquenter son studio en 2004 et 2005.

Si pour le journal Rap Kreyòl qui a posté la photo­souvenir des beatmakers sur son compte Twitter de 43 000 followers c’est un scoop, Fred ne voit même pas l’intérêt d’en parler. Puisque les concernés affirment qu’ils ne se sont jamais disputé ou eu de confrontations directes.

« Knaggs et moi, nous nous sommes déjà croisés à plusieurs reprises, sauf que ce n’était pas dans un studio pour discuter de nos performances. On peut ne pas l’admettre, toutefois, il faut noter que les groupes ont l’habitude de performer ensemble tout comme leurs artistes souvent se laissent prendre ensemble en photo pour alimenter les réseaux sociaux », relate­t­il.

En 2007 et 2008, la polémique entre ces groupes rap était hostile au point qu’il y a parfois eu des dérapages entre leurs fans. Contrairement à celle qui oppose Djakout et T­Vice, cette rivalité n’est pas liée seulement au carnaval, c’en est devenu une affaire de clan et de couleurs. Mais d’après Knaggs, c’est une gangrène que Lame­A est prêt à éradiquer si BC le veut bien.

« Nous autres du côté de Rockfam, nous étions toujours ouverts et motivés à toute collaboration qui pouvait être dans profitable pour nous deux. Mais il y a toujours eu des réticences dans l’autre camp. Étant une industrie musicale, Rockfam n’a aucun problème sur ce point. Personnellement, je crois qu’on peut innover et réaliser des choses à quoi nul ne s’attendait. On peut regarder la polémique sous un autre aspect, la rendre plus commerciale et plus appréciable », pense le maestro de Rockfam. « BC a toujours refusé de performer avec nous. Il arrive parfois qu’on soit programmé à un festival et qu'on nous appelle après pour nous faire comprendre qu’il ne sera pas possible à cause de Barikad. Moi, je trouve ridicule le fait que le groupe nous fuit tout le temps ou a peur de sortir perdant face nos prestations », at­il ajouté.

Si Fred Hype ne lâche pas le morceau, c’est parce qu’il ne veut pas passer pour la bête noire. Mais on n’ira pas par quatre chemins pour déduire que monsieur ne souhaite aucun jour de sa vie voir Barikad jouer en tandem avec Rockfam. Est­ce qu'il craindrait vraiment une défaite ? Ou serait­ce un commun accord des membres de BC ? Lui seul a la réponse. Cependant, le beatmaker paraît satisfait du fait qu’il n’y a jamais eu de vraies collaborations entre les groupes pendant son règne au cartel de BC. Serait­ce la fin de l'aventure BC pour Fred ? Pour sa part, entre Barikad et Rockfam, il n'y a pas de projet commun.

« J’estime qu’il n’y en aura pas si toutefois cela dépendrait de moi. J’ai changé de direction. Je vais me concentrer plutôt sur le graphic design, la promotion, le management, et le label & marketing. Je ferai aussi une émission radio », a informé Fred Hype qui a du coup annoncé sa démission. Le mentor des mouchoirs rouges enchaîne sur une bonne note avec le nouveau titre de champion de Barikad cette année dans le défilé carnavalesque. Toutefois, après dix ans aux commandes des Tapajè, Fred ne rend pas totalement son tablier de chef RED. Il continuera à supporter Barikad Crew dans la mesure du possible. « Mais je serai toujours disponible pour BC, assure­t­il. C’est le temps pour moi de passer à autre chose. Déjà je souhaite à Barikad et Rockfam du succès. Qu’ils continuent de croire en leurs capacités à aller de l’avant et à faire de bonnes choses ! » 

Dimitry Nader Orisma 
Le Nouvelliste Haiti


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:19 Mort de Black Easy: Réaction de Stanley Georges


Publicité







Facebook

Publicité