Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

Backdrop à vendre ou l'incroyable fiasco du HMI Music Awards


Notez
20 Octobre 2016

Une cérémonie d'awards tant attendu s'est révélée être une farce de très mauvais goût fait à nos artistes



Tout d'abord précisons que dès le début on pouvait sentir que quelque chose n'allait pas avec la cérémonie d'awards organisé par la Miss Boss Ent pour la simple raison que dans HMI le « M » est mis pour music donc baptiser le spectacle HMI music awards est d'une redondance frôlant l'absurdité; mais n'allez pas croire que ce fut la seule bévue réalisée par l'équipe organisatrice en ce qui concerne l'événement. On peut même dire que c'est là le moindre défaut de ce music awards de mes deux.
 
Est-ce inutile de rappeler qu'il y a une différence entre tapis rouge et un bout de carpette rouge placé juste en dessous des mocassins d'excellent chanteurs entourloupés, d'ailleurs je me demande si on ne les avait pas forcé à  répondre présent à  cette soirée? une soirée qu'on a eu l'audace de délocaliser quatre heures avant l'heure prévu pour commencer. Et même si je ne sais pratiquement rien du premier local  j'imagine qu'il ne peut exister d'endroit moins approprié que l'espace dans laquelle s'est déroulée cette cérémonie d'awards. Et dire que bon nombre d'artistes s'étaient mis d'accord pour porter leur meilleur veste ou leur meilleure robe pour l'occasion; mais en même temps être sur son 31 rien que pour faire des photos sous un backdrop qui a l'air d’une moustiquaire doit sans aucun doute pousser certains artistes à se questionner sur leur amour propre après la soirée bref. « Tout moun te fre ! »

Bravo alors à tous les artistes et je réfléchis toujours à ce qu’on pourrait dire pour encourager ces event makers, voyez que je me suis forcé d’écrire maker et pas breaker. Dis-je là que les instigateurs de cet événement n’ont aucun mérite ? Non loin de là, l’idée, d’honorer de leur vivant nos artistes qui continuent à produire dans un pays où les droits d’auteurs sont, pour citer BIC, que « bèl franse », est une idée très intéressante, mais il suffit que quelques mauvaises manipulations pour transformer la meilleure idée du monde en une ribambelle d’absurdités.
 
Outre les quelques méfaits présentés la haut il importe aussi de se poser des questions sur certains faits du HMI music awards. D’abord, comment se fait-il que le staff de production a beau annoncé la RTVC comme partenaire et que celle-ci ait été complètement absente à l’événement ? Encore, sur quoi est-ce que le staff s’est-il basé pour choisir les nominés ? Un artiste qui glandait le long de l’année est sur le même podium qu’un artiste ayant produit des hits toute l’année. N’est-ce pas un problème que les catégories ne sont pas proportionnées ? certaines catégories ont 4, 5 nominés d’autres 6 voire même 7 nominés ? Pourquoi diable Roody Roodboy un artiste hip hop s’est-il vu attribué le prix de la meilleure vidéo « konpa » ? Je sais que nous vivons les derniers instants de l’intelligence haïtienne tel que nous la connaissions, mais comment expliquer ce prix attribué à « Krèk Koko » le prix de la « best funny woman of the year » ?

On aura tout vu cette année ; on pleure encore nos victimes de l’ouragan Matthew qu’un autre ouragan à mon avis plus dévastateur a vu le jour ici à Port-au-Prince juste avant de rendre hommage à l’empereur Jacques 1er ; les sinistrés suite à ce spectacle se comptent par centaines, le secteur culturel haïtien dans son ensemble aura besoin du support de chacun de nous. Quiconque voulant aider pourra commencer par éviter de faire circuler les photos des victimes ce n’est jamais une bonne idée d’exposer sa misère sur les réseaux sociaux ; restons donc solidaire à nos artistes victimes.
 


 
Davidson Bien Aimé
TapTapMag.com


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:34 Adieu Black EZ !


Publicité







Facebook

Publicité