Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

[Audio] Lyonel Trouillot : Nous sommes des villes disparues (Poème)


Notez
11 Janvier 2016

Toujours dans le cadre de la rubrique Poème audio, nous avons le plaisir de diffuser l’enregistrement du poème de Lyonel Trouillot, Nous sommes des villes disparues, publié dans l’Anthologie de la poésie haïtienne contemporaine. Ce livre de James Noël paru en novembre 2015 a retenu notre attention. Aussi souhaitons-nous vous faire découvrir quelques extraits.

Voix : Wébert Charles
Poème : Lyonel Trouillot
Musique : Lacrimosa requiem, Mozart.



Nous sommes des villes disparues
 

Où est la ville que j’aimais ?
Je ne veux pas être dans le grand cimetière.
Je veux les lumières mortes de la cité de l’exposition.
Je veux les papillons de la Saint-Jean.
Je veux les petites filles qui passent dans la rue
et mon regard naissant comme une chanson secrète.
Je veux être enterré dans mon enfance,
sur le toit de la maison voisine,
lancer au ciel mon premier cerf-volant,
épuiser par ce geste tout rêve de conquête,
Je veux casser la gueule au petit imbécile
qui attache à un bout de ficelle la queue d’une libellule
Je veux mourir dans mon enfance
et que ne souffrent les humains et les libellules.
Et si mourir n’était que cette longue marche dans ma ville disparues !
Chemins verts
et chemins de pluie,
la place Carl Brouard,
La statue ivre de l’alcool bu par le poète
Sur laquelle les pigeons viennent prendre leur envol,
le Portail Léogâne
où s’aimèrent à la folie un couple de lesbiennes.
Je veux mourir dans mon enfance
dans une ville sans casque bleus,
sans « oui blanc »
« Plaît-il blanc »
« Merci blanc »
Je veux la bonne odeur du tabac de Roumer,
rue Capois, dans la cour du lycée des jeunes filles.
Je suis ce fantôme qui marche dans le lit
desséché de la Rivière Froide.
Je veux revenir à moi-même :
Enfant d’eau et de terre
marchant sur le corps de ma ville
d’un pas léger comme un baiser,
et jamais devenir l’homme que je serai
témoins de toutes ces morts
par surprise
ou préméditées.
Où suis-je ?
Ô dure absence de moi-même !
Où est la ville que j’aimais ? […]

Lyonel TrouillotAnthologie de la poésie haïtienne contemporaine.


http://lelivre.mondoblog.org/2016/01/07/audio-lyonel-trouillot-nous-sommes-des-villes-disparues/



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:46 Prezantasyn logo ofisyèl Akademi Kreyòl Ayisyen


Publicité







Facebook

Publicité