Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

6e Edition Festival Bikini: La Plage Publique En Mode Euphorie


Notez
9 Août 2016

A la plage publique, ce Dimanche 7 aout se tenait la 6e édition du festival Bikini, comme toujours le public a fait le déplacement en très grand nombre pour, cette fois, une grandiose édition qui marque les mémoires.



3 heures de temps maximum c’est le temps qu’on met (en voiture) pour se rendre à la Plage publique côte des Arcadins. 3 heures de temps bien-sûr si on part de Port-au-Prince, 3 heures de temps que les festivaliers échange chaque année contre plus de 10 heures de temps de spectacle musical à quelques mètres des vagues tropicales de la plage. C’est déjà  ça le Festival Bikini conduit cette année par Gabo Productions, la RTVC, Team Champions, la Digicel, les cigarettes Comme il faut, le rhum Bakara et la bière Prestige.
 
Le  festival bikini c’est depuis 2011 une pléiade de groupes, d’artistes solo, de Djs qui font le show devant un public sensationnel. Et le line up pour la 6e édition fut très rempli, quoique celui-ci s’est vu écourté, faute de temps, à rappeler que le festival a débuté un peu en retard.

Image: Drone Vision
Image: Drone Vision
Après un échauffement presque  interminable assuré par Dj Constant, le coup d’envoi a été donné dans les 4h pm par la mairesse de la commune d’Arcahaie, à la suite de quoi Blak Krazy fit de son mieux pour faire sortir de l’eau quelques festivaliers. Defi Mizik qui a suivi avec un groove kompa plutôt satisfaisant, s’est montré à la hauteur du défi. Dj Killik, Squall, Dad Sound, Dj Nal ont mis l’étendard des djs présents au festival le plus hauts possible en balançant les quelques hits locaux et étrangers de leur playlists- TIZ et ZIP malgré le peu de temps qu’on leur a accordé ont brillé de toute leur flamme.
La touche de féminisme du festival a été apportée par la formation Eko, l’unique band du festival mené par des femmes puisse que Artiz était au Canada et n’ont pas eu le temps de rentrer au pays pour le festival. Le groupe a joué un kompa plutôt solide qui rappelle le groupe L2 mais en plus sexy.

8h30 Djakout #1 prit la relève. Un Djakout tout feu tout flamme, un shabba boosté à 100% très offensif, mais malheureusement le public s'est beaucoup retrouvé dans les morceaux de l'ancien chanteur Steeve Khe, des morceaux qu'ils ont pourtant joués sans embages par le nouveau chanteur Polo. Favori suivi de Obed Pierre ont fait leur show juste avant l'apparition du groupe Barikad Crew et les genies du rap Kreyòl ont prouvé que le groupe n'est pas mort et enterré comme on le pense souvent et chapeau à eux car ils ont offert un spectacle mémorable.
 
Les 12 coups de minuit sonnèrent mais l'ambiance n'était pas en mode sommeil. Roody Roodboy, Roodyman, Timber G, Dug G, ont donné beaucoup de plaisir aux festivaliers. Valmix dans son professionnalisme a balancé les hits qu'il faut pour le public qu'il faut d'ailleurs il a même réussi à faire danser Tony et sa belle. Nul besoin de dire que le béton était déjà très hot avant l'arrivée du mèt beton Tvice qui n'a pas eu froid et a fourni un spectacle digne de la bande à Roberto, un Habitué du festival.
 
De Racine à Racine Wadner Peyizan occupa le stage avant l'entrée de Boukman Eksperyans qui a fait parler l'expérience et sa popularité avant de faire place à Tonymix qui a clôturé le festival devant un public qui avait pris la nationalité archeloise pendant la 6e édition du festival Bikini. Une édition qui a vu la présence de plus de 20 mille festivaliers et qui hantera plus d'un parmi eux sur le chemin du retour.
 
 
Davidson Bien Aimé
contact@taptapmag.com


AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:46 Prezantasyn logo ofisyèl Akademi Kreyòl Ayisyen


Publicité







Facebook

Publicité