Connectez-vous S'inscrire
TapTapMag.com

60 ans konpa: Une fausse célébration de diamant !


Notez
27 Juillet 2015

Dix ans de cela, ils étaient toute une pléiade d’artistes, de musiciens et de pseudo promoteurs qui ont voulu laisser leurs empreintes pour le 50e anniversaire, de ce phénomène musical qui continue à faire le bonheur de tout un peuple, le compas direct.



60 ans konpa: Une fausse célébration de diamant !

En 2005, Radio galaxie et Michel-Ange Saint Paul (Mikeonthamike pour les intimes), alors animateur de l’émission musicale phare de Radio galaxie « Au rendez-vous avec la musique », ont eu l’innovante idée d’un show de cinquante heures d’antennes pour marquer les 50 ans de notre musique dansante populaire. Une initiative très louée à cette époque par beaucoup de musiciens et de professionnels des médias.

 

Après une triste décennie le pays semble oublier les bonnes manières. Les salutations d’usage et souhaits sont, dirait-on, des signes de faiblesse pour plus d’un. Joindre les deux bouts, dans ce pays où le nécessaire est toute une corvée, toute une priorité.

 

Même nos chers dirigeants ne sont pas épargnés par cette spirale de désintérêt pour le patrimoine. Et c’est désolant de constater dans leurs discours qu’ils parlent de sauvegarde, de promotion et de valorisation de la culture haïtienne.

 

Ce 26 juillet 2015 qui marque le 60e anniversaire du compas direct de Nemours Jean Baptiste, pas de rendez-vous au Champs de Mars. Mais l’on se rappelle ce grand concert donné le 26 juin avec les chanteurs américains Lil Wayne et Chris Brown en Haïti.
Un concert gratuit au Champ de Mars que nous ont offert les productions Big O d’Olivier Martelly et Swizz Beatz. 

 

Plusieurs radios n’ont pas voulu rater l’occasion de fêter notre rythme dansante populaire. Radio Galaxie refait l’expérience, avec 60 heures de diffusion du compas direct, tout un weekend fou de konpa. Du 24 au 26 juillet 2015. Il faut citer Radio Solidarité qui était en tandem avec d’autres radios, pour une grande émission sur les aléas du métier. À noter également Radio Magic 9 avec ses vingt-quatre heures d’antenne du samedi 25 au dimanche 26 juillet 2015, avec des débats et la diffusion de musique compas.

 

Le compas direct, comme tous les autres éléments de la culture haïtienne,  la littérature, la musique, la peinture, la danse, le cinéma, etc., fonctionne à l’image du pays avec un « soigneux » mélange de passivité et de naïveté. Et « c’est très logique ».

Les normes dominantes en matière d’attitude et de comportement sont les résultats de la pression sociale. Le changement de comportement est la bonne voie et le meilleur moyen pour une société qui veut évoluer.

 

Le compas direct est un élément constitutif de la traditionnelle musique du peuple haïtien. Et la musique du compas direct est aussi une musique et une danse du culturel haïtien. Même si les moyens sont limités, le compas direct a fait le tour du monde, avec nos vaillants ambassadeurs. On peut citer le Tabou combo, T-vice, Carimi, la liste n’est pas exhaustive. Et ils sont aimés, adulés sur tout le territoire national.

 

En cette période de célébration de notre musique populaire, que les décibels fassent retentir fièrement le compas direct à travers nos récepteurs. Pour nous démarquer de cette farouche indifférence ! Avec ou sans faste, fêtons le 60e anniversaire du compas direct, car ses racines sont profondes, vivaces et très rythmées.

Par Kalpen
LN



AUSSI Sur TapTap Magazine
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:34 Adieu Black EZ !


Publicité







Facebook

Publicité